Pourquoi je suis CONTRE l'exhibitionnisme (en « public »)

Sept 01
Pourquoi je suis CONTRE l'exhibitionnisme (en « public ») 01 Septembre 2021 Larry

L'exhibitionnisme peut faire partie du BDSM, notamment pour les côtés « humiliation ».

C'est une pratique très excitante... Surtout si on le fait à un endroit où les gens peuvent passer, mais on ne sait pas si ce sera le cas, ni quand (suspense !).

ATTENTION, soyons clairs : je parle bien ici de se mettre nu ou nue, en public, c'est à dire potentiellement devant des gens qui ne s'y attendent pas (n'ont pas donné leur accord). Se vêtir en BDSM n'en fait pas partie (ce n'est pas très différent de s'habiller en « Gothique » par exemple), porter des plugs cachés, non plus, et se mettre nu ou nue dans une soirée BDSM/fétichiste ou en club naturiste ou nudiste ne comptent pas non plus (vu le contexte).

Donc, comme je disais, c'est très sympa tout ça, j'avais rencontré par exemple une fille qui sortait nue sur son balcon, mine de rien, et elle guettait, du coin de l'oeil, les réactions des voisins...

Pourtant, perso, je suis CONTRE ce genre de choses.

Non que ça me choque (ou gêne) personnellement : ni la nudité ni le sexe ne me dérangent. D'ailleurs, le simple fait que j'aie créé mon site sur le BDSM et posté des photos sur le site BDSM FetLife le montrent...

Non, ce n'est pas ça le problème, pas ce qui me gêne.

Mon souci c'est que, par définition en fait, l'exhib se fait devant des gens qui ne s'y attendent pas, et que ça peut gêner ou déranger... Et ça, je suis contre. Il ne faut pas oublier que si on ne veut pas être hypocrite, si on dit que ces comportements sont OK, alors on DOIT accepter des comportements que NOUS jugeons gênants de la part des autres.

À mon avis, même juste tenir quelqu'un « en laisse », même sans nudité, frôle dangereusement la limite.

Perso, je n'aime pas quand un gars vient agiter son crucifix en bois de 30 cm sous mon nez, ou m'interpelle dans la rue avec des intentions de me convertir à sa religion (anecdotes véridiques !). Une autre anecdote réelle : une fois, il y a une dizaine d'années, je passais dans la rue à Paris, et un gars devant une boutique arranguait les passants et passantes, et essayait de « vendre » son HORRIBLE secte (bien connue, mais je tairai le nom). Et il était très aggressif dans sa démarche ! Juste avant que j'arrive il avait commencé à mettre le grappin sur un couple qui me précédait dans la rue, et il se comportait d'une façon si virulente et aggressive vis-à-vis de la fille que son copain l'a rembarré assez sêchement, j'ai bien cru que ça allait dégénérer en bagarre ! Le plus drôle ? La petite boutique de cette secte était littéralement situé sur le trottoir en face d'un des gros commissariats de Paris, dont l'entrée était à moins de 30m en diagonale ! Mais, croyez-moi, se faire alpaguer comme ça dans la rue par ce type de fanatique, surtout quelqu'un de VIRULENT comme ça, n'a RIEN de plaisant !

Conclusion : sachant que la nudité dérange pas mal de gens (même pas forcément des gens qui ont peur du sexe), je pense que c'est une erreur, et même, contraire à l'éthique, de faire ce genre de choses. En plus, d'un point de vue BDSM, c'est le genre de choses qui risquent fort d'être retournées contre nos types de pratiques ! Donc, mieux vaut éviter...

Bien sûr, ce serait bien si on vivait dans un monde où les tabous sur la nudité (et le sexe) n'existent pas et où ce genre de choses ne créent pas de problèmes. Mais ça, ce n'est pas pour demain !