Pourquoi est-il si difficile de parler des métiers du sexe ?

Mai 01
Pourquoi est-il si difficile de parler des métiers du sexe ? 01 Mai 2021 Larry

Pourquoi est-il encore de nos jours si difficile d'aborder le sujet des métiers du sexe ?

Je me suis toujours intéressé à tous les aspects du sexe/de la sexualité, donc bien sûr, je me suis aussi intéressé au sujet des métiers du sexe, notamment pornographie et prostitution...

C'est un sujet qui intéresse clairement beaucoup les gens : il suffit de voir le succès -totalement inattendu- de mon article sur le déroulement d'une séance payante de BDSM qui est très vite monté dans les articles les plus lus du site. Ça m'a vraiment surpris...

Et le sondage en cours sur mon site montre aussi que les gens s'y intéressent, car la grande majorité a répondu « oui » à ma question qui demandait si des articles supplémentaires sur le sujet les intéresseraient...

Mais les tabous et préjugés/mythes et idées fausses (souvent délirantes) sur le sujet sont encore incroyablement lourds... Ça rend difficile, pénible même, d'écrire des articles dessus et tout simplement d'en parler sereinement (sans l'habituelle « panique morale » accompagnée de morale faite par des gens qui ne comprennent rien au sujet).

➜ De tous les sujets tabous et sur lesquels il y a le plus de délires et d'ignorance, à mon avis, on trouve d'abord la prostitution, puis la pornographie, la sexualité des enfants/adolescents, enfin le BDSM.

La grande majorité des livres, études, articles, et évidemment discussions dans les forums, sont toxiques, fortement teintées de stéréotypes sur les prostituées (avec un sexisme hallucinant) et contiennent presque toujours des jugements négatifs sur les clients, le plus souvent violemment anti-hommes. Et TOUT y passe : tous les préjugés, toutes les idées fausses, les jugements de valeurs absurdes, le sexisme bienveillant, etc. À vous en donner la nausée. Le pire étant que la plupart des prostituées ne veulent pas de ces délires, ni qu'on les « défende » (en tout cas, pas de cette façon et certainement pas avec ce type d'attitude).

Comme d'habitude, les personnes qui sont les + ignorantes sur le sujet sont les plus agressives, elles condamnent des choses qui ne sont PAS la réalité, parfois c'en est comique, notamment les préjugés ridicules sur « le type d'homme qui fait ça » (comme ils/elles disent), et même le vocabulaire (les classiques délires sur ce qu'est « réellement » une escorte, LOL, n'importe quoi, cette ignorance fait peur).

Lire tout ça (c'est nécessaire pour mes enquêtes), m'est pénible.

Tous ces gens ne se rendent même pas compte de la profondeurs de leurs préjugés et stéréotypes absurdes sur le sexe notamment (parce que c'est ça le fond du problème, quoi qu'ils ou elles s'en défendent) et de la profondeur de leur sexisme échevelé.

Ha, vous avez noté que je ne parlais que des clients (hommes) et des prostituées (femmes) ? Ben, oui, parce que « bizarrement », c'est le seul cas qui pose VRAIMENT problème et sur lequel les gens montent en général sur leurs grands chevaux et font la « morale ». Mais, bon, il n'y a absolument aucun sexisme la-dessous, non, aucun (lourd sarcasme).

Perso, j'ai souvent été choqué non seulement par les préjugés (toxiques) mais aussi par les jugements de valeurs (pseudo-moraux), souvent accompagnés de méchanceté gratuite, envers les prostituées. Ça me consterne à chaque fois.

J'aurais aussi beaucoup à dire sur les associations de « défense » des prostituées qui bien souvent ne sont en réalité qu'un front hypocrite monté par des personnes qui ont une attitude anti-hommes violente, parfois carrément de la haine, c'est transparent. (Et ne parlons pas de leur sexisme dément envers hommes et femmes). Je parlerai d'une d'entre elles dans mon article (à venir) sur les ennemis du BDSM, c'est consternant : ils/elles utilisent un -unique- cas dramatique et criminel, totalement hors-norme, pour accuser tous les hommes faisant du BDSM d'être des monstres, violeurs, etc. Une anecdote -même dramatique- n'est pas une statistique et encore moins une « preuve » ! Effrayant, et pathétique.

La raison pour laquelle j'écris cette entrée de Blog, est que j'ai encore lu des tas de stupidités avec tous les préjugés toxiques habituels dans une discussion sur un des groupes du site FetLife. Franchement, lire des choses comme ça, ça me rend malade. Méchanceté gratuite, jugements moraux (hypocrites) en pagaille, mépris, ignorance totale, messages anti-hommes, etc. Pffff.

J'ai planifié divers sujets sur les métiers du sexe, dans une optique BDSM bien entendu, mais c'est dur : le sujet est encore tabou et il est difficile de trouver des infos fiables. Cette ambiance toxique rend les choses encore bien plus difficile ! Beurk.

À suivre.