« Grande découverte ! Les femmes aussi font du BDSM ! » (LOL)

Déc 08
« Grande découverte ! Les femmes aussi font du BDSM ! » (LOL) 08 Décembre 2021 Larry

Vous savez, quand je lis des « articles » sur le BDSM qui soudain « découvrent » quelque chose de super connu et qui existe depuis longtemps, mais qui en parlent comme si c'était une révélation extraordinaire, ça me fait ricaner...

Et c'est fréquent dans les magazines, qui publient généralement des articles très superficiels (voir mon entrée de Blog précédente).

L'article :

  • Expérience BDSM : Les femmes, nouvelles adeptes de cette pratique, et on sait pourquoi ! (https://www.public.fr/News/Experience-BDSM-Les-femmes-nouvelles-adeptes-de-cette-pratique-et-on-sait-pourquoi-1691509).

Je n'attendais pas grand chose de ce type d'articles, mais quand même, ils/elles pourraient faire un petit effort sur la qualité.

Je ne pinaillerai pas trop sur leur brève définition de BDSM : « Bondage, discipline, sadomasochiste », heu, non c'est pas ça (il manque Domination/Soumission), suivi de « Une pratique fétichiste de domination [...] », qui mélange allégrement fétichisme et BDSM, qui, PAR DÉFINITION, ne sont pas la même chose, c'est pour ça qu'on utilise 2 termes différents. Ça commence bien, LOL.

Non, le truc qui me fait rire, c'est leur perception du BDSM :

il n’y a pas que ces messieurs qui ont des fantasmes [...]

Sérieusement ? On est en 2021 là, l'article date de novembre 2021 !

Ça fait longtemps que l'on sait de façon répandue que le BDSM intéresse aussi les femmes.

Masques, combinaisons, menotte, cordes, fouets, cravaches sont les principaux accessoires pour les adeptes.

Ouch, quelle vision super stéréotypée et étroite...

Même moi, qui suis très Bondage/SM, je ne m'arrête pas à ça.

Si les hommes accomplis étaient plutôt la référence en matière de BDSM, désormais, la tendance s’inverse.

Hem, NON.

Une perception ancienne et dépassée, fixée uniquement sur l'infime minorité de personnes qui vont en soirées, ça ne vaut RIEN. La réalité a toujours été différente.

Les jeunes, hommes et femmes sont aussi de plus en plus intéressés par cette pratique [...]

Bravo, vous découvrez que ça intéresse aussi les jeunes avec 20 ans de retard. Ça a TOUJOURS été le cas ! Le BDSM n'a JAMAIS été « réservé » aux hommes mûrs !

Un fort pourcentage certainement dû aux réseaux sociaux et notamment les nombreuses influenceuses s’affichant dans des tenues très atypiques [...]

Sérieusement ? Ce n'est pas parce qu'on parle plus de BDSM de nos jours que soudain ça devient un « phénomène de société ». C'est juste que les gens osent en parler plus ouvertement et osent plus souvent explorer ces pratiques, ce qui n'était pas évident il y a 20 ans, à cause des stéréotypes négatifs. J'en sais quelque chose !

Une découverte sous les beaux angles, qui a très vite donné envie aux françaises d’aller plus loin et de découvrir cette pratique dans la réalité.

Non, ça a juste donné plus d'opportunités aux gens de surmonter les hésitations dûes aux tabous.

Pratiquer le BDSM dans des clubs fermés, entourés de personnes fétichistes c’est une chose.

Oui, c'est une chose, en effet, la minorité infime plus précisement, quelques milliers de personnes au mieux : un nombre ridicule ! Surtout comparé à mon estimation de 5 millions (au moins) de personnes faisant du BDSM en France...

[...] la majorité des personnes aux pratiques SM le font au sein de leur couple.

Waouh, la seule phrase juste de l'article.

Vous voyez, comme je dis toujours, ce n'est pas parce qu'un écrit est plus ou moins positif sur le BDSM qu'il est juste ou qu'il va aider à détruire les idées fausses, trop souvent, ils confirment ceux-ci...

Enfin, pour un article de 6 paragraphes, à peu près comparable à cette entrée de Blog, et probablement rédigé en 20 minutes chrono, il ne fallait pas trop en demander je suppose. LOL.