FetLife : trolls contre trolls

Déc 20
FetLife : trolls contre trolls 20 Décembre 2023 Larry

Depuis quelques jours, j'ai vu passer un « drama » sur un des forums français de FetLife (site social BDSM majeur).

Vous voyez, c'est exactement à cause de ce genre de choses, de ces comportements, que j'ai arrêté de participer à FetLife...

Entre nous, dès le départ de la discussion, j'avais été voir le profil de l'auteur du fil et j'avais eu une mauvaise impression. Sans certitudes complètes, non, mais je sentais bien qu'il y avait presque certainement un problème sous-jacent.

Hé bien, il n'aura pas fallu longtemps (quelques jours) pour confirmer que j'avais eu raison : c'est un pur TROLL ayant une sale attitude puante.

Vous vous rappelez ce que j'ai écris dans mes articles sur les rencontres notamment : il est important de lire ce qu'écrivent les gens, dans la description de leur profil, mais aussi ailleurs. Parce que c'est souvent très révélateur, et peu de personnes arrivent à masquer leur sale caractère. Ce gars-là en est un parfait exemple !

Dans la discussion, il s'est trouvé (comme d'habitude) confronté à certains des trolls notoires des groupes français. Vous savez, les @#! qui ont fortement contribué à me faire abandonner FetLife...

Bref, la discussion a -bien entendu- très vite dégénéré et on est passé aux attaques personnelles.

Si vous venez de vous inscrire à FetLife et que vous consultez ces forums, si après avoir lu ces échanges vous ne partez pas en courant, c'est vraiment que vous êtes super optimiste !

Franchement, des 2 côtés, il y a du trollisme et tout ce monde-là a tort. C'est affligeant !

Tout y passe : mauvaise attitude, mauvaise foi, le gars qui se présente comme victime tout en écrivant des choses stupides ou odieuses (dont du machisme mal placé et de l'homophobie flagrante), et chacun d'eux qui essaie de se faire passer comme étant « raisonnable » et tout, ce que TOUS leurs écrits passés dénoncent comme étant un mensonge abject.

En fait, ça aurait un côté comique si toute cette bande de connards et connasses (excusez la vulgarité) ne pourrissait pas les groupes avec leurs comportements nocifs et abjects !

Ha oui, il sont jolis le « BDSM bienveillant » et la « communauté bienveillante » tant vantés !

Aïe aïe aïe.

FetLife : encore une bonne moisson de n'importe quoi

Sept 18
FetLife : encore une bonne moisson de n'importe quoi 18 Septembre 2023 Larry

Ce n'est pas la première fois que je pointe du doigt les problèmes que je vois dans les annonces ou les profils BDSM, notamment sur le site BDSM FetLife.

J'en parlais encore dans mon épisode de Podcast « 09 - Comment rédiger un BON profil sur les sites de rencontres BDSM ».

Tout ça, ça va ça vient. Depuis quelques semaines, c'est un vrai festival !

D'abord, j'ai vu passer des annonces de « femmes » qui étaient de façon transparente, évidente, des faux profils ou des arnaques.

Je n'ai pas été seul à le remarquer, il y a souvent des commentaires qui dénoncent ces annonces. MAIS, pourtant, malgré ces mises en gardes dans les commentaires précédents, il y a quasi systématiquement des hommes (généralement assez jeunes) qui laissent des commentaires pour établir un contact. Même, parfois, après que le profil soit inaccessible (une marque typique du faux profil).

Sérieusement, quand on lit sur une annonce de « jeune femme de 22 ans » des choses comme : « je suis une soumise jeune et inexpérimentée à la recherche de mon [insérer un type de profil, style Daddy] », suivi de texte du même acabit, il faut vraiment être naïf pour ne pas voir le problème. Personne de normal ne s'exprimerait ainsi. Et encore moins quand le texte est en anglais (sur un groupe français) !

Ensuite, du côté des hommes, c'était pas beau à voir non plus...

La plupart sont assez jeunes (mais on a des cas >50 ans aussi), ne connaissent clairement RIEN au BDSM, parfois mettent la célèbre « photo de pénis » comme photo de profil, la totale quoi.

Et ce qu'ils écrivent, c'est affolant !

Je ne parlerai pas des fautes d'orthographe, par bonté.

Tout le vocabulaire à éviter y passe : « cherche femelle », « cherche nouvelle soumise à dresser » , et autres variantes stéréotypées (et ridicules), suivi de plein de demandes complètement délirantes (je vous passe les détails). Ha, et puis, souvent, ils sont exigeants sur l'âge et le physique, ben oui, tant qu'on y est, pourquoi se priver ?

On a aussi les classiques : « cherche une maîtresse, je n'ai aucune limite » (et variations). Encore un classique.

Et là, je ne fais qu'effleurer le sujet, je pourrais citer plein d'exemples complètement ridicules et à côté de la plaque.

Je me demande combien d'années il faudra avant que les gens ne comprennent comment on doit utiliser un site BDSM, surtout pour les forums de rencontres.

Je trouve effrayant de lire encore des choses comme ça de nos jours. Avec internet qui est accessible à tout le monde, pourquoi les gens ne font pas la plus minimale recherche ? Ha, et utiliser un tout petit peu son cerveau et son bon sens, ça aiderait aussi...

Comme je dis toujours, tout ça, c'est pas gagné !

Pourquoi je déteste toutes ces « plateformes » internet

Sept 10
Pourquoi je déteste toutes ces « plateformes » internet 10 Septembre 2023 Larry

Voilà encore une bonne illlustration de pourquoi on ne peut pas se fier à toutes ces plateformes (sites sociaux et autres) sur internet.

C'est partout le même problème : on est TOUJOURS à la merci de leurs humeurs et des STUPIDITÉS de leurs personnels ou algorithmes à la noix !

Vous ne vous rappelez peut-être pas, mais j'avais TOUT perdu en un instant pour la version originelle de ce Blog. La plateforme (française) que j'utilisais avait soudain, sans avertissement, fait une PURGE de tous les blogs parlant de sexe, et avait tout effacé sans avertissement et surtout sans laisser aux gens la possibilité de sauvegarder leurs contenus ! Moi, je n'avais presque rien perdu, parce que, méfiant, j'avais -presque- tout sauvegardé à la main, d'autres personnes ont écrit avoir perdu des années de travail.

J'ai été banni de Twitter au bout d'à peine 5 minutes, j'étais encore en train de remplir mon profil, je n'avais RIEN FAIT d'autre, et bam ! Après avoir râlé, ils ont partiellement réouvert mon compte, mais il est bloqué et inutilisable... Je pense que la raison est tout simplement le fait que j'avais le terme « BDSM » dans mon pseudo...

Sur YouTube, il y a des années, j'avais publié des petites vidéos basiques qui montraient des bugs d'un jeu sur ma tablette (rien de porno ou de BDSM donc). Les vidéos ont tout de suite été bloquées et j'ai été accusé « d'escroquerie » ! Sérieusement ? J'étais furieux. Après râleries, j'ai obtenu qu'elles soient rétablies (puisque je n'étais évidemment PAS en tort). Elles sont revenues sans avertissement, sans explications, sans excuses. RIEN. Ha bravo, YouTube, super gestion ! Inutile de dire qu'après ça, j'ai décidé de ne JAMAIS publier (surtout pas à propos du BDSM) sur cette plateforme pourrie.

Sur FetLife, site BDSM majeur, il y a aussi eu des problèmes.

Le dernier, qui m'a fait écrire cette entrée de Blog, est arrivé il y a quelques jours.

Suite à une question sur FetLife, j'avais été créer un groupe de test, pour vérifier certaines options. Mon groupe était juste pour un test, j'avais même écrit « pour test » dans la description. J'avais même tout verrouillé pour empêcher des personnes de l'utiliser réellement, puisque je comptais l'effacer. J'ai donc fait mon essai, tiré mes conclusions et répondu à la personne qui m'avait écrit. Mais je n'ai pas immédiatement effacé le groupe, il n'y avait pas urgence.

Le lendemain, je me reconnecte : BAM, message d'avertissement disant que mon groupe a été effacé soi-disant pour non-respect des règles de contenu. Sérieusement ?

Je m'en moque que le groupe soit effacé, je comptais le faire moi-même. Le souci, c'est POURQUOI ils l'ont effacé ainsi, sans avertissement préalable et sans explication réelle. Quelles règles aurait-il enfreintes ? Si réellement il y avait un problème, alors il était facile de le dire ! Mais non. Et ça, c'est un des plus gros problèmes de toutes ces plateformes : l'arbitraire et le manque TOTAL de communication. Pas de recours, pas d'avertissement préalable, pas d'explication, RIEN de RIEN.

Il n'y avait RIEN de spécial dans le nom du groupe, et avoir une description quasi-vide n'est pas contre les règles.

Alors, QUOI ?

Et le pire, c'est que là, je vois des actions BIDONS qui sont prises (probablement par un script automatique mal fichu), alors que je leur ai plein de fois signalé des problèmes (profils qui tentent de pirater leur site, ou qui qui propagent des messages et haine, etc.) et JAMAIS je n'ai eu de retour ni vu d'actions qui soient prises. Pourtant, c'étaient des sujets autrement plus sérieux qu'un groupe vide !

Ce n'est pas sérieux.

Si réellement je n'avais (par erreur) pas respecté des règles, alors le minimum c'était au moins de dire LESQUELLES. S'ils agissent, c'est qu'une (ou plusieurs) règle n'est pas respectée, donc ILS LA CONNAISSENT. Il n'y a aucune excuse à ce manque de transparence. Et ce n'est pas un problème isolé en plus.

N'oubliez pas que je suis informaticien, et spécialiste d'internet. Je sais parfaitement ce qui est possible, ou pas. Et là, il n'y avait RIEN de difficile à faire. Donc, c'est un choix de leur part, un manque de volonté.

C'est à cause de ce genre de problèmes que je m'héberge moi-même pour mes projets, au moins, je ne suis plus à la merci des stupidités et de l'arbitraire de tous ces systèmes et sites.

Comment repousser 90% (au moins) des meilleurs candidats

Juil 10
Comment repousser 90% (au moins) des meilleurs candidats 10 Juillet 2023 Larry

Vraiment, je n'arrive pas à comprendre... Comment font tant de personnes pour passer des annonces aussi STUPIDES ?

Combien de fois devrai-je répéter qu'il faut soigner son profil et ses annonces, et que dire les choses de la mauvaise façon (ce qui est FRÉQUENT) gâche toutes leurs chances ?

Je viens encore de voir passer plusieurs annonces sur le site social BDSM FetLife qui étaient gratinées.

Avec de telles présentations et de pareilles annonces, je dirais qu'au bas mot, 90% (probablement bien plus) des candidats (hommes) décents seront immédiatement repoussés.

Perso, en voyant ce tissu de @#!, j'ai immédiatement placé ces personnes dans la catégorie « à fuir ».

Avec mon site, en plus de mes recherches et observations, je suis bien placé pour recevoir des témoignages (surtout de femmes), qui confirment qu'il n'est pas évident de trouver de bons candidats. Alors, si en plus elles passent des annonces BIDONS ou agressives ou avec des messages discriminants, QUI croyez-vous qui va leur écrire ? Les serial-dragueurs et les hommes qui mitraillent au hasard sans jamais lire les profils, etc.

Je ne dis pas que les hommes font mieux ! Mais vu qu'en général la demande va des hommes vers les femmes, pour recevoir de contacts intéressants, il ne faut pas écrire n'importe quoi.

D'abord, il y a le problème de pas mettre de photo DU TOUT.

Sérieusement ? Comme j'explique depuis des années, une photo, même très censurée, est IMPORTANTE et augmentera nettement la probabilité de contact par des hommes corrects.

Et les profils sans photo n'ont aussi généralement pas de description physique, même basique... POURQUOI ?

Mais le plus important, reste le message (et l'attitude) propagé par le profil, et par l'annonce.

Et là, j'aurai VRAIMENT tout vu en matière de WTF et de stupidités.

Ces derniers jours, j'ai ENCORE vu passer des messages du genre anti-hommes, anti-blancs ou anti-hétéros et autres. Et après, elles vont se plaindre que personne de décent ne les contacte ! Ben oui, les hommes qui réfléchissent un peu (les meilleurs candidats) ne vont PAS contacter des personnes qui écrivent de telles horreurs sur leurs profils. Et quand je dis horreurs, je n'exagère pas, c'est fréquent et ça va souvent LOIN, dans la discrimination et dans les messages de HAINE. Ce n'est pourtant pas difficile d'expliquer « je ne m'intéresse qu'aux hommes XYZ » au lieu de « à mort les blancs hétéros ». Mais, non, c'est visiblement trop demander. Remarquez, au moins, ça a le mérite de donner le TON tout de suite et évite aux hommes utilisant leur cerveau d'aller perdre leur temps avec des personnes comme ça...

Passons sur les annonces suspectes, du genre publiées sur 2 forums différents, à 2 endroits éloignés de France. Alors, tu habites où en réalité ? Si tu alternes entre les 2 villes, il faut le PRÉCISER dans le profil, sinon, ça pue le FAUX PROFIL !

Pour les hommes, j'ai aussi vu passer des perles. Notamment la classique annonce minimaliste du style : « cherche femme soumise 25/40 ans pour relation ». Vraiment, comme ça, une ou 2 lignes. Parfois, ils ajoutent même le célèbre « et plus si affinités » ! Ils espèrent VRAIMENT avoir des réponses ? QUI les contacterait ?

Bref, ce n'est pas gagné !

La MALveillance dans le BDSM

Mars 16
La MALveillance dans le BDSM 16 Mars 2023 Larry

Voilà encore, si c'était nécessaire, une démonstration FLAGRANTE de pourquoi j'ai arrêté de contribuer à FetLife (site social BDSM international majeur).

Je dénonce depuis des années maintenant les discours absurdes, souvent hypocrites, qui présentent le BDSM (les gens qui en font) comme étant « bienveillant ».

Si on écoute ces gens-là, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes dans le BDSM...

Tu parles !

Ce serait trop beau. Franchement, je voudrais que ce soit vrai, mais c'est totalement FAUX.

Et je trouve insultant et perturbant que tant de gens insistent sur ça alors qu'il suffit d'ouvrir les yeux pour voir à quel point c'est faux ! Et, je me répète, je ne suis pas du tout le seul à le dire, pas du tout, par contre, je suis un des rares à oser le dire tout haut et celui qui dénonce ce mensonge le plus fort, notamment parce que mon site me donne de la visibilité.

Le dernier exemple en date que j'ai vu, c'est une discussion sur FetLife.

Elle était sur un sujet récurrent : les annonces de recherche de soumise sur les groupes (forums) pour faire des rencontres BDSM.

Je vous rappelle, si nécessaire, que ces forums de rencontres ne MARCHENT PAS, ni pour les hommes (ignorés), ni pour les femmes (le pourcentage d'hommes toxiques ou pire y est si élevé que c'est un très mauvais choix, harcèlement garanti, déception quasi certaine).

Donc, comme d'habitude, ça a été le signal pour cracher du venin sur « les hommes ».

Et TOUT y est passé. Tous les préjugés, les idées reçues, les stéréotypes nocifs, les insultes explicites et implicites, les jugements à l'emporte pièce, les généralisations abusives, et les simples méchancetés gratuites venant des habituels trolls (et trolles).

Aucune tolérance, aucune honnêteté intellectuelle, et absolument zéro bienveillance, vous pouvez me croire !

Ha il est beau le « milieu public du BDSM », bravo !

Si vous débutez, surtout si vous êtes un homme jeune (et pas encore blindé contre ce genre de choses), vous en prendrez PLEIN LA FIGURE. De quoi sérieusement vous dégoûter du BDSM. Perso, quand j'étais jeune, ça m'aurait terriblement atteint.

Quand je pense que MOI, je fais tant d'efforts pour aider et encourager les gens, surtout ceux qui débutent et qui ont -évidemment- des idées fausses sur le BDSM. Tous ces gens-là par contre, font TOUT pour rendre le BDSM d'un abord toxique, détruisant mes efforts.

Pfff. Ça m'écoeure.

Soupir.

De l'importance de rédiger un BON profil et de soigner son attitude !

Janv 19
De l'importance de rédiger un BON profil et de soigner son attitude ! 19 Janvier 2023 Larry

Je sais que je me répète sans arrêt, voire que je radote sur ce genre de choses, mais je vois sans arrêt des profils sur le site BDSM FetLife qui contiennent tellement de n'importe quoi que je ne peux pas ne PAS en parler !


Avant tout, je voudrais parler d'un profil que j'ai connu parce qu'une -très- jeune femme, avec qui j'avais un peu discuté sur FetLife, l'avait rencontré lors d'une soirée et il était devenu son « mentor ».

Aïïïïïïïïe !

Quand j'avais été voir la fiche de profil du gars, j'avais été STUPÉFAIT !

Rien que son pseudo m'aurait donner envie de l'éviter ! Et si vous aviez vu sa photo ! Hallucinant, un des pires exemples que j'aie jamais vu : look prétentieux, arrogant, et tout, impossible de décrire le WTF? que ça m'a fait pousser en voyant ça.

MAIS, ce n'était pas tout, oh non ! En plus, le gars avec de multiples relations dans son profil : marié, une amante, plus une demi-douzaine d'autres profils (de femmes)...

COMMENT avait-elle pu en quoi que ce soit faire confiance à un mec comme ça ? C'est évident, juste en regardant son profil, sans même avoir besoin de creuser ses commentaires et autres, que c'était un sale type, ayant une mauvaise attitude.

Remarquez, elle a dû finir par s'en apercevoir, parce que, hier, j'ai été revoir son profil et elle n'était plus dans sa liste de relations...

J'en rirais si le sujet n'était pas si sérieux...


L'autre point que je voulais soulever est les « followers » (profils qui vous suivent).

Quand vous allez voir un profil de femme, vous avez presque toujours une liste, parfois énorme d'hommes (avant tout) qui suivent son profil.

C'est fou, le nombre HALLUCINANT de profils allant de ridicules à stupides (et je suis gentil) que j'y vois !

L'autre jour, j'ai fait un passage sur une douzaine de tels profils qui suivaient une jeune femme.

Mais COMMENT peut-on être si STUPIDES ? Je passerai rapidement sur les photos de pénis qui illustrent certains de ces profils... La plupart avaient des profils totalement VIDES (vraiment vide : pas une ligne de texte), ou une ou 2 lignes bidons. Un ou 2 tentaient de se la jouer « grand maître » donneur de leçon et qui donnent des « conseils » et « avertissements » aux femmes soumises, qui sont 100% transparents.

Consternant !

Par contre, une chose qui m'a beaucoup surpris, c'est que je n'ai pas reconnu les habituels profils de serial-dragueurs, vous savez, ceux qui collectionnent les profils de femmes, et en suivent parfois plusieurs milliers.


Ha, on ne peut pas dire qu'il y ait là une grande démonstration de subtilité ni d'intelligence...

De quoi renforcer les stéréotypes négatifs contre les hommes sur les sites de rencontres.

Ça fait des années que je le dis, j'ai même rédigé un article sur le sujet, un profil bien rédigé, c'est IMPORTANT, et y montrer qu'on a une bonne attitude, c'est vital !

Vous me direz, l'avantage avec des gars comme ça, c'est qu'on voit DIRECT qu'ils sont à éviter. C'est comme s'ils l'écrivaient en GROS en première ligne de leur profil. LOL.

Soupir.

Ce n'est pas gagné ! Combien de temps faudra-t'il pour qu'on évolue un peu sur tout ça ?

Encore un cas de comportement ODIEUX sur FetLife

Déc 18
Encore un cas de comportement ODIEUX sur FetLife 18 Décembre 2022 Larry

Je venais à peine de parler dans mon article précédent des problèmes sur les sites de rencontres (dont le site social BDSM FetLife, fait plus ou moins partie) que PAF ! Je suis ENCORE tombé sur un profil TOXIQUE au possible.

Le gars est un supposé « dominant BDSM », ayant la petite 30aine.

Il est intervenu dans un forum français, j'ai été STUPÉFAIT par ce qu'il disait ! Mais qu'est-ce qu'il fait là-bas, avec une telle attitude ?

Quand on est sur des sites de type « adulte », on s'attend généralement à un minimum d'ouverture d'esprit (sauf les rares cas de trolls/trolles et autres dingues qui se sont inscrits pour faire du scandale). On ne s'attend pas vraiment à rencontrer des gens qui ont des pratiques un peu (ou beaucoup) hors de la norme et qui critiquent vertement les autres pour leur sexualité (hors BDSM).

Ce n'est PAS la première fois, oh non, que je vois passer de tels messages. Je me rappelle notamment d'un cas, un homme américain (si je me rappelle bien), qui critiquait violemment les tendances qu'on trouve sur le site à avoir des relations (sexuelles) ponctuelles. Pour lui, c'était clairement « immoral ». Sauf que personne ne le force à en faire autant, et surtout, les règles de FetLife interdisent ce genre d'accusations.

Dans le cas français dont je parle ici, le gars en a écrit des tartines, et en plus ça venait de nulle part, il n'y avait AUCUNE RAISON d'aborder ce sujet.

Il parlait d'une femme évoquée dans un fil de discussion, en la critiquant pour ses aventures (style « elle passe sous tout le monde »). (Bonjour l'ouverture d'esprit.)

Non seulement, ça n'avait RIEN à faire dans la conversation, RIEN à faire sur un site comme FetLife, mais il était super insistant et agressif, surtout quand des gens ont protesté dans le forum contre ses délires.

Et le plus « drôle », c'est qu'il ne parlait visiblement même pas de la bonne personne !

Je trouve ce genre de comportements choquants et inadmissibles. Même s'il avait parlé de la bonne personne, les affaires de fesses de celle-ci ne le regardent pas, et il avait une attitude diffamante absolument ABJECTE. D'ailleurs, après, pas mal de gens lui sont rentré dedans...

Et il en rajoutait en montrant une attitude hautaine, hypocrite, arrogante, se la jouant « le grand maître » et tout, bref, la TOTALE !

Sérieux...

Une triste illustration des problèmes dont je venais de parler dans mon article précédent.

Des personnes comme ça, ayant des attitudes super toxiques (euphémisme) ne devraient pas être tolérées sur des sites comme FetLife, ils et elles pourrissent l'ambiance. Après les gens normaux (comme moi), partent, dégoûtés.

Un Munch payant ?

Déc 01
Un Munch payant ? 01 Décembre 2022 Larry

J'avais parlé dans une entrée de Blog précédente d'évènements BDSM que je qualifiais (à juste raison) de douteux...

J'ai encore vu passer de ces trucs sur le site social BDSM FetLife....

Le principal évènement (à venir) qui a attiré mon attention était un soi-disant Munch. J'écris « soi-disant », parce que l'annonce était rédigée d'une façon qui n'avait RIEN à voir avec les Munchs comme on les conçoit habituellement !

D'abord, il était payant. Et CHER en plus !

Alors, rien n'interdit de demander de payer pour un Munch, ne serait-ce que pour réserver une salle. N'empêche que c'est rare. Ça fait une barrière à l'entrée qui va fortement contre le principe habituel des Munchs.

MAIS, là où j'ai VRAIMENT tiqué, c'est en lisant la suite... Clairement, le descriptif était celui d'une soirée BDSM, pas du tout d'un « Munch », mais alors, vraiment pas ! En plus, j'ai reconnu le style : je suis à 99% sûr que c'est organisé par des gens d'un club BDSM, je veux dire on reconnaissait vraiment la façon de s'exprimer (tendancieuse et élististe).

Même les tarifs étaient identiques à ceux du club (quand ils font des évènements hors soirées) ! Ne me dites pas que c'est par hasard.

Je passerai sur le fait qu'ils avaient invité un membre bien connu d'un groupuscule sectaire infréquentable... Sérieusement ? C'est se moquer du monde !

Et, point final, le « Munch » se passera dans un Club Libertin, ça aussi, ça n'est pas habituel. Bref, c'est clair qu'il n'y a RIEN d'un Munch là-dedans.

Et je pose aussi la question : pourquoi se déguiser sous un autre pseudo de FetLife ? Pourquoi ne pas utiliser leur habituel ? C'est suspect.

Perso, JAMAIS je ne recommanderais ce « Munch ».

[MàJ] J'ai un peu plus creusé hier soir, et j'ai trouvé que ce soi-disant « Munch » est bien organisé par le club libertin et qu'il n'y a RIEN à voir avec un Munch là-dedans ! C'est à la limite de la publicité mensongère. Il s'agit en réalité d'une SOIRÉE BDSM qu'ils veulent organiser régulièrement, et il n'y a RIEN qui s'approche du concept de Munch là-dedans.

De plus en plus d'évènements BDSM ... douteux

Juin 06
De plus en plus d'évènements BDSM ... douteux 06 Juin 2022 Larry

J'ai remarqué depuis un bon moment déjà (plusieurs mois) une augmentation -assez forte- du nombre d'évènements BDSM. Un bon nombre étant nouveaux (pas juste des reprises d'anciens évènements abandonnés à cause du Covid).

A priori, j'aurais dû m'en réjouir, même si les évènements publics (surtout des soirées et Munchs) ne m'intéressent pas personnellement, et que je ne compte pas y aller. Ça aurait dû être positif de voir de nouvelles initiatives, car, après tout, je me plains souvent qu'il y a trop peu de choses de ce genre qui existent...

Sauf que voilà : en réalité je suis vaguement inquiêt, alarmé même parfois, par ce que j'ai vu passer dans des annonces !

Je suis régulièrement les annonces d'évènements dans le site social BDSM FetLife. C'est l'endroit le plus pratique pour avoir une vue centralisée de ce qui se fait. Notez que je regarde presque toujours ce qui se fait dans ma zone géographique (Île-de-France). J'ai aussi eu connaissance de quelques autres évènements par d'autres sources.

Le « petit » problème, c'est que j'ai vu plein de problèmes et même de signes ALARMANTS dans ces diverses annonces (et les sites web ou profils des organisateurs/trices).

Notez que je ne parlerai pas ici des problèmes de communication autour des évènements...

J'avais déjà parlé du problème des organisations qui sont LOURDEMENT insistantes sur « la tolérance », « l'inclusivité », la « bienveillance », tout en se révélant en réalité discriminatoires (parfois de façon super malveillante), notamment contre les hommes (et surtout les hommes hétéro cisgenres). J'y ai vu un sexisme contre les hommes et les femmes qui est à couper le souffle (bonjour les stéréotypes nocifs) !

Je suis à nouveau tombé sur des cas de ce type. Il est STUPÉFIANT de contraster leurs discours super positifs et tout, en SURFACE. Et dès qu'on regarde un peu mieux, soit les hommes (hétéros/cis) sont explicitement BANNIS, soit c'est sous-entendu du genre « bon, on accepte quand même les hommes hétéros, mais attention, on vous surveille ! ». WTF? Et croyez-moi, je n'en rajoute -malheureusement- pas, c'est vraiment à ce point-là ! Vous pouvez littéralement trouver des évènements/organisations qui vous envoient au visage que seuls les hommes (hétéros/cis) sont abusifs (etc.). C'est dément ! Justement j'avertis FORTEMENT contre ce type de préjugés toxiques et absurdes dans mes articles, car y croire peut avoir de lourdes conséquences.

MAIS, un nouveau phénomène s'est développé récemment (ou du moins, j'en ai remarqué un plus grand nombre, car ça existait déjà).

Ce sont des évènements qui sont carrément SUSPECTS (euphémisme). Et là, je veux dire que même si je voulais sortir, je n'y irais certainement PAS (à moins que ce soit par curiosité, en étant VRAIMENT sur mes gardes), et je les déconseillerais DIRECT aux plus jeunes, surtout aux jeunes femmes.

Par exemple, j'ai vu passer des annonces de complets inconnus(1) qui lancent de nouveaux Munchs, Munchs & play (Munchs suivi de soirées BDSM), et autres soirées BDSM/KINK.

(1) Complet inconnu n'est évidemment pas synonyme d'abuseurs ou autre, surtout que plein de personnes connues sont à éviter (ou abusives). MAIS, dans le contexte, vu leur façon de présenter les choses, ça n'inspire PAS confiance !

Le problème était à chaque fois la description, la façon dont ils/elles parlaient.

Par exemple : feriez-vous confiance à une nouvelle soirée qui part en ne donnant AUCUNE INFO, en se la jouant « ça se passera dans un lieu mystérieux », qui n'explique RIEN, même dans le profil de l'organisateur (dont le profil est assez récent) ? Il faudrait être INCONSCIENT/TE ! Surtout pour des soirées BDSM !

Je ne veux pas décourager les bonnes volontés, au contraire. Mais des personnes qui se la jouent ainsi : aucune transparence, tentative visible de profiter de « l'aura mystérieuse » du BDSM et autres, c'est ALARMANT ! Plus encore si on ne sait pas à qui on a affaire.

J'ai vu passer plusieurs exemples qui étaient de ce genre-là.

Et là, je ne vous donne pas d'exemples de leurs discours, mais il y avait de quoi vraiment s'alarmer.

Perso, ça m'a DIRECTEMENT fait penser à des pièges pour jeunes débutantes naïves. Disons les choses carrément : c'est presque certain que c'est ce type de profils qui était visé. Je ne dis pas qu'on vous coupera en morceaux à l'arrivée, ni même que les responsables seront forcément abusifs, mais il est quasi-certain qu'il y a un but de drague/recrutement hypocrite là-dessous.

Le pire, c'est que je suis presque certain que ça marche : beaucoup de personnes sont naïves et tombent dans le piège des croyances en un BDSM « mystérieux ». Quand je vois passer des jeunes (femmes surtout) qui ne prêtent aucune attention aux signes d'alerte les plus CRIANTS (comme le pseudo qui est alarmant ou le profil qui me fait pousser des WTF? incessants), je désespère...

« Nous les femmes... » : Rencontres BDSM et MAUVAIS conseils

Mai 30
« Nous les femmes... » : Rencontres BDSM et MAUVAIS conseils 30 Mai 2022 Larry

Ça fait plusieurs jours que je vois une -énième- discussion sur les Rencontres BDSM sur un des forums du site social BDSM FetLife.

(Je me demande combien de fois j'ai vu passer des discussions comme ça...)

ÉVIDEMMENT, comme à CHAQUE FOIS, j'ai vu passer tous les plus mauvais conseils possibles. Je veux dire, c'est GARANTI : si on parle des rencontres, il y a TOUJOURS les mêmes stupidités qui reviennent, TOUJOURS. (Ça me lasse.)

Les pires conseils sont habituellement ceux donnés aux plus jeunes, et les pires des pires sont ceux donnés aux jeunes hommes. Vous savez, le genre de « conseils » qui garantissent l'échec ! Je n'insisterai pas trop sur les côtés insultants de bon nombre de ces pseudo conseils, même si j'aurais beaucoup à dire à ce sujet aussi.

Dans ce fil de discussion, comme souvent (TROP SOUVENT), j'ai vu passer les classiques conseils donné par des femmes qui commencent par « nous, les femmes [...] ». Ici, les mots exacts n'y étaient pas, mais le ton et le contenu étaient les mêmes...

Sérieusement ?

Comment peut-on écrire des choses pareilles ?

Il n'y a PAS de « nous, les femmes », c'est évident, pas plus que de « nous, les hommes » ! C'est absurde, sexiste, et des généralisations qui sont complètement RIDICULES ! Personne de sensé ne pense que toutes les femmes (ou tous les hommes) sont identiques, pensent pareil, ont les même idées, les mêmes envies, etc.

Mais ça, pourtant, je le vois passer VRAIMENT SOUVENT. Ce sont TOUJOURS des conseils donnés aux hommes, surtout en « réponse » aux questions sur les rencontres posées par des garçons/hommes jeunes.

Perso, mon conseil aux hommes qui voient ça est de passer DIRECT à la réponse suivante ! Ben oui, vous voulez VRAIMENT lire des « conseils » qui commencent sur une assertion sexiste et ABSURDE ? Le contenu ne peut PAS être raisonnable si on part de prémisses aussi ridicules et stéréotypés. En plus, le ton utilisé est presque toujours désagréable et du type « donneuse de leçon ».

Bon, à part les classiques stéréotypes sexistes absurdes, un des principaux « conseils » qui revient ENCORE ET ENCORE, c'est le fameux « sortir (en Munchs et soirées BDSM) pour rencontrer du monde »...

Un conseil qui PROUVE que la personne en question ne SAIT PAS de quoi elle parle !

Je le répéterai autant de fois qu'il le faudra, mais cette stratégie est une stratégie PERDANTE : elle fait partie des statégies de rencontres qui ont la plus faible probabilité (quasi nulle) de marcher ! Ça ne peut marcher que pour un homme ayant un super look ou une personnalité super extravertie (et des qualités de drague hors norme), et ce genre d'hommes ne vont PAS demander des conseils pour faire des rencontres, ils n'ont aucun mal à en faire...

J'ai présenté -notamment- cette stratégie et expliqué pourquoi elle ne PEUT PAS MARCHER dans mon article majeur sur les rencontres, mais en un mot, il est facile de se rendre compte de pourquoi ça ne marche pas : il y a très peu de femmes, encore moins de célibataires, dans le « milieu public BDSM » ! Les soirées BDSM et Munchs, en France, ça regroupe au mieux quelques milliers de personnes, en étant généreux ! Et le nombre de soirées et de Munchs est RIDICULE, la majorité des gens n'en ont même pas à proximité de leur habitation... Comparé aux MILLIONS de personnes qui font du BDSM en France, c'est FOU de conseiller de chercher dans un milieu si réduit.

Est-ce réellement si DUR de comprendre cette notion ? Que chercher dans des évènements où, au mieux, vous croiserez une ou 2 femmes célibataires (et une concurrence monstrueuse qui garantit que vous n'avez AUCUNE chance) est absurde ?

Sans compter que si c'était si simple, ça se saurait ! Et on n'aurait pas autant d'hommes qui se plaignent de ne pas arriver à trouver...

Encore une fois, on tombe dans cette pensée unique absurde (et toxique) si présente dans le BDSM. Alors que le plus minimal esprit critique (et bon sens) permet de voir directement que c'est un MAUVAIS conseil.