« Red Flags » : une incroyable accumulation de STUPIDITÉS

Sept 18
« Red Flags » : une incroyable accumulation de STUPIDITÉS 18 Septembre 2021 Larry

Il n'y a pas de limites à la STUPIDITÉ, c'est effrayant !

Je me suis remis à travailler sur la suite de ma série d'articles pour « Minimiser les risques lors d'une rencontre BDSM » (le premier est déjà paru).

En reprenant les références vers des articles parlant du « vetting » (validation) et des « red flags », je suis retombé sur les stupidités dont j'avais déjà parlé dans le premier article (et brièvement dans d'autres). C'est FOU ! Comment tous ces gens-là peuvent-ils (et elles) écrire des absurdités pareilles ? Ça ne tient pas la route, personne de sensé ne devrait prendre ça au sérieux !

Dans ce 2e article, je vais -entre autres- présenter une sélection de texte sur le vetting et les red flags. Seuls une toute petite poignée d'entre eux sont corrects et ne contiennent pas (ou peu) de ces absurdités et autres délires...

Prenons le dernier exemple en date, voici un extrait, qui vous dit tout ce que vous avez besoin de savoir sur la mentalité de son auteur...

Depending on who you speak with or what survey has been completed, the numbers can range between 1 real Dominant for every 10 – 1000 submissives.

Selon cet auteur, il y aurait un seul « vrai » dominant pour 10 à 1 000 personnes soumises...

Est-ce nécessaire d'ajouter un COMMENTAIRE face à un tel degré de CONNERIE (excusez la vulgarité, mais il n'y a pas d'autres mot qui soit assez fort) ?

C'est FOU ! Comment peut-on être si étroit d'esprit, si éloigné de la réalité, si élitiste ? Je n'en reviens pas.

Et ne croyez pas que ce soit un cas exceptionnel, que j'aurais choisi spécialement. Ho, non, ce n'est qu'UN exemple pris au hasard, le dernier qui m'est tombé sous les yeux. J'ai plein d'autres exemples dans le même style.

Vous savez, je n'en parlerais pas si c'étaient juste des élucubrations d'une minorité d'extrémistes, que presque personne ne lit ou prend au sérieux. Mon souci, c'est qu'on parle de la majorité des textes qui sont comme ça, et plein sont bien référencés chez Google par exemple : on tombe aisément dessus en faisant des recherches sur « vetting » ou « red flags », après tout, c'est comme ça que je les ai trouvés moi-même !

Franchement, ça me décourage, profondément, de lire des « trucs » comme ça, et de savoir que plein de gens qui n'ont pas de connaissances en BDSM, pas de recul, vont tomber dessus et penser que vu que leurs auteurs et auteures sont « dans le BDSM », que c'est la vérité...

POURQUOI ? POURQUOI est-ce que toutes ces absurdités sont si répandues ?

Pourquoi suis-je un des seuls à défendre la vérité et à dénoncer tous ces non-sens (pourtant évidents si on a un peu de sens critique) ? Ce n'est pas comme si ce que je dis était compliqué et difficile à comprendre.