Bonne année 2022 !

Janv 01
Bonne année 2022 ! 01 Janvier 2022 Larry

Bonne année 2022 !

Ça y est, encore une année qui vient de passer...

Le site lui-même approche de son 5e anniversaire, et ce Blog a été ré-ouvert (après que j'aie été banni sans raisons d'Overblog) le 15 novembre 2020, donc il y a un peu plus d'un an.

Cet article sera le 195e article quand il paraîtra (il a été programmé pour être publié automatiquement le 1er janvier au matin, puisque je ne serai pas chez moi).

Pfffou. L'année aura été difficile, guère mieux que 2020, surtout avec la pression énorme du Covid-19 qui a horriblement compliqué les choses. Beurk.

Enfin, j'aurais quand même réussi à publier pas mal d'articles, notamment sur ce Blog : croyez-moi, je me suis bien mis la pression pour travailler dessus, car ça n'a pas été évident de trouver des sujets.

J'ai vraiment du mal à trouver des idées de choses un peu intéressantes à dire. Je ne sais pas si j'arriverai à soutenir le rythme (en nombre d'articles) en 2022, ça dépendra de mon inspiration, et des choses sur lesquelles je tombe (qui donnent des sujets à traiter). Mais je ferai quand même de mon mieux.

Je n'ai guère de « bonnes résolutions » pour cette nouvelle année... À part essayer de continuer à écrire, malgré le manque de motivation.

Il faudra aussi que j'arrive à ajouter de nouveaux épisodes pour mon Podcast, pour l'instant je n'ai pas trop d'idées de sujets qui seraient intéressants, et des brochures. J'ai commencé à rédiger mon premier livre sur le BDSM, mais ça avance lentement, c'est DUR ! Enfin, il sera fini au cours de 2022, ça c'est sûr.

J'aimerais bien aussi arriver à traiter + de sujets en format « bandes dessinées », un peu comme l'exemple sur la première page de ma première brochure... Enfin, on verra.

En tout cas, voilà encore une année qui s'annonce difficile (notamment avec le Covid), mais je vais voir ce que je peux faire.

Je vous souhaite encore une bonne année dans ces circonstances délicates.

➜ À suivre !

Pourquoi je ne dis pas qui je suis lors de mes visites/reportages...

Déc 25
Pourquoi je ne dis pas qui je suis lors de mes visites/reportages... 25 Décembre 2021 Larry

Tout à l'heure, j'écrivais à une cousine, et j'ai failli utiliser mon pseudo comme signature... Oups, LOL.

Il faut dire que j'utilise tellement ce pseudo que c'est devenu une seconde nature.

Ça m'a fait penser à autre chose : le problème de l'anonymat, pour les gens qui font des enquêtes.

Quand j'allais encore à des Munchs (et autres), je ne me cachais pas d'être le créateur du site, au contraire, j'en parlais souvent, pour voir si ça susciterait de l'intérêt et dans l'espoir d'obtenir des retours/critiques et suggestions.

Par contre, quand je vais en visite pour enquêter, écrire un article, là, je me garde bien de dire qui je suis !

En effet, j'ai lu pas mal d'articles de journalistes (hommes et surtout femmes), et j'ai presque toujours été consterné de voir à quel degré leurs témoignages étaient LOIN de la réalité, en partie parce que leur statut de journaliste leur valait un traitement DE FAVEUR, et vous l'imaginez bien, on se gardait de leur montrer la vérité et surtout les -nombreux- aspects pas glorieux (euphémisme) du « milieu public BDSM ». Certains de ces articles m'ont fait GRINCER des dents, tant il était FLAGRANT que personne d'autre (surtout pas un homme) n'aurait été traité ainsi. Après, on obtient tous ces STUPIDES articles super positifs sur le « milieu BDSM » et sa « bienveillance ». TU PARLES !

Perso, je me garde bien de donner trop d'infos.

Et croyez-moi, surtout en étant un homme, ça me permet de voir plein de choses, notamment la VRAIE attitude des gens que je rencontre.

Comme je dis toujours : si vous voulez voir la vraie façon de penser des gens, une des meilleures méthodes, surtout si vous êtes une fille/femme, c'est d'écouter et regarder comment la personne en face traite (et parle) des hommes, surtout les hommes seuls. Bien entendu, je parle d'hommes « ordinaires », pas de super mecs ayant un physique hors norme et qui sont traité totalement différement à cause de ça... Croyez-moi, on en apprend beaucoup de cette façon, c'est surprenant combien cette méthode indirecte (et très simple) donne une vision sur la personnalité des gens.

C'est avec ce genre de procédés que vous voyez, par exemple, qu'envoyer un mail posant des questions, et précisant bien qu'on est un homme, à un club BDSM n'obtient même pas de réponse. Dites que vous êtes une fille/femme, et voyez la différence...

Il y a quelques années, j'étais allé à la réunion de lancement d'une nouvelle association (de cordes). J'y étais allé uniquement pour faire un reportage sur cette nouvelle structure, en espérant qu'ils/elles auraient appris les leçons de la catastrophe des associations précédentes (qui avaient eu des scandales).

Je n'avais volontairement pas annoncé ma venue, et je ne portais pas mon étiquette habituelle (avec pseudo et nom de mon site, que je porte lors de Munchs). Bref, j'y suis allé totalement en anonyme. Et je me suis bien gardé d'annoncer qui j'étais (sauf plus tard, en particulier, quand j'ai discuté avec 2/3 personnes).

Hé bien, croyez-moi, ça m'a beaucoup appris.

D'abord, j'ai été surpris, puis choqué, de voir le TOTAL manque d'organisation : RIEN n'était prévu pour accueillir des nouveaux/nouvelles, enfin, surtout des nouveaux, il y a toujours quelqu'un pour aller vers des filles/femmes « bizarrement ». C'est une NOUVELLE assoc, je ne sais pas pour vous, mais MOI, la première chose que j'aurais faite à leur place, c'est de placer 2 ou 3 personnes à l'accueil ! Mais non.

Et ensuite, une fois dans la salle, je me suis aperçu qu'en fait, le problème de fond, c'était que presque tous ces gens se connaissaient déjà (il y avait très peu « d'extérieurs »), et ne prêtaient AUCUNE attention à des inconnus. J'ai été totalement ignoré, comme si je n'étais pas là, personne n'est venu vers moi, et mes tentatives de communication n'ont pas été trop bien reçues (euphémisme).

Le manque TOTAL d'ouverture m'a frappé, et comme tous ces gens étaient en petits groupes de connaissances, en pleine discussion, les rares nouveaux étaient laissés dans leur coin. Pour une OUVERTURE, je trouve que ça donne très MAUVAISE IMPRESSION ! C'est déjà pathétique quand ça se passe comme ça dans les clubs BDSM, mais dans une asso, où on ne vient même pas pour draguer, là, c'est un vrai problème.

J'ai quand même discuté avec quelques personnes, dont une que je connaissais des Munchs, mais c'était vraiment difficile, j'ai même été confronté à un bizarre refus de parler de certaines personnes présentes (style : je n'écoute pas vraiment, et cherche des yeux d'autres personnes dans la salle pendant toute la conversation).

Franchement, j'ai été surpris de comment ça se passait. Il y avait CLAIREMENT une mentalité de copinage/on reste entre soi que j'avais rarement vue à ce degré (à part certains petits groupes lors de Munchs).

Bon, je n'étais pas là pour supplier qu'on discute avec moi... Surtout que je ne venais pas pour moi, mais pour eux (pour écrire un article sur leur assoc) après tout ! Après avoir quand même un peu discuté avec quelques personnes, mais n'ayant pas pu interroger les organisateurs/trices, j'ai fini par partir, un peu découragé et surtout SURPRIS. Comment peut-on se comporter ainsi lors de la toute première réunion de lancement ?

Bien sûr, j'aurais pu -facilement- explicitement demander à parler aux organisateurs/trices, surtout en disant pourquoi j'étais là, mais je ne voulais pas faire ça : je voulais ABSOLUMENT d'abord leur parler en anonyme avant de leur dire pourquoi j'étais là.

Si on compare à mon comportement lors des Munchs (quand j'y allais), où j'ai accueilli plein de gens (surtout des jeunes hommes seuls) pour leur expliquer les choses, les rassurer, encourager et aider (quand je pouvais), ça m'a choqué de voir qu'on pouvait aller dans une assoc et se faire traiter comme si on était de trop et même indésirable... Car c'est VRAIMENT l'impression que j'ai eue. Et franchement, je ne m'y attendais pas ! Ça m'a totalement pris au dépourvu. Et bonjour la contradiction avec les « valeurs » annoncées sur leurs pages.

Du coup, vous vous en doutez, il n'y a pas eu d'article, puisque je n'avais pas eu d'infos et vu comment ça se passait.

C'est là que vous voyez à quel point il est IMPORTANT de venir de façon anonyme, pour ne pas avoir de traitement de faveur... Si j'avais annoncé ma venue, pris RDV, en expliquant que je venais pour écrire un article, je vous parie que ça ne se serait pas passé comme ça !

Publications BDSM : mes idées et projets !

Nov 24
Publications BDSM : mes idées et projets ! 24 Novembre 2021 Larry

Vous aurez peut-être vu passer mon entrée de Blog (sur mon site) intitulée « Nouveau projet : ebook « la Vérité sur le BDSM » ».

J'y annonçais mon intention d'écrire un ebook (livre électronique) sur le BDSM.

Ça faisait longtemps que j'y pensais, j'avais même évoqué l'idée et un peu discuté avec un lecteur (qui se reconnaîtra).

Au début, je ne savais pas trop par quel bout prendre le sujet, j'avais eu l'idée de juste reprendre certains de mes articles, de les reformater un peu et de les fournir au format ebook (epub et PDF).

Mais ce n'était pas super satisfaisant. Au final, ça faisait pas mal de boulot pour un intérêt moyen (puisque les textes sont accessibles sur mon site), et probablement que ça n'aurait pas intéressé beaucoup de monde.

Finalement, après pas mal de réflexion, j'ai donc décidé de rédiger de zéro mon livre. MAIS, pour mon premier essai, j'ai choisi LE sujet qui me semble le plus important (« La Vérité dans le BDSM »), un sujet que j'ai déjà beaucoup traité sur mon site, donc je vais réutiliser pas mal de choses, d'exemples et de raisonnements. Je vais juste reformuler et réorganiser les choses. Bref, ce premier ebook ne sera pas vraiment original, mais ce n'est pas grave...

En tout cas, je pense que le sujet devrait intéresser pas mal de monde...

J'ai commencé sa rédaction, j'en suis à une 50aine de pages. Ce n'est pas évident de me motiver, surtout que j'ai aussi à écrire pour mon Blog et mon site, mais je pense quand même que je vais y arriver.

Plus récemment, j'ai aussi eu envie de créer d'autres types de publications : des livrets sur le BDSM. Mais, là, je parle de brochures : des documents de quelques pages seulement (je me limiterai probablement à 6 pages), qui présentent un sujet précis, de façon synthétique.

Je vais aussi voir ce que je peux faire pour la mise en page. Pour mon ebook, je suis un format très simple : des illustrations pour les grandes sections et du texte pur, comme mes articles actuels. Ça a du sens pour ce type de format. Par contre, pour des brochures, je voudrais faire des choses un peu plus sophistiquées...

J'ai déjà fait des essais d'outils de mise en page (PAO), et regardé comment récupèrer mes images existantes (pas si simple, mais ça marche).

Maintenant, reste à faire le plus dur : créer les brochures...

Bien que tout ça reste encore un peu nébuleux dans ma tête, je pense que ça pourrait être un axe important, à moyen/long terme. Mes premiers essais seront forcément assez moyens, le temps de prendre du recul et de l'expérience.

Mon premier livret sera probablement sur l'un des sujets les plus importants : « le BDSM est très répandu ». Ça complètera mon podcast sur ce sujet.

Le problème que j'ai actuellement, c'est que c'est un format très différent, et surtout je veux faire une présentation un peu plus visuelle, et je ne suis pas encore super inspiré. Mes essais actuels ne me satisfont pas vraiment. La PAO, ce n'est pas ma spécialité... Enfin, je vais essayer de faire un truc montrable dans un premier temps, quitte à faire un redesign plus tard, quand j'aurai plus d'expérience (et d'inspiration). Notez aussi que je ne veux pas tomber dans les excès de certaines brochures qui mettent des grandes photos partout alors qu'elles n'apportent rien et parfois gênent la lecture.

Comme je disais plus haut, tout ça reste encore un peu flou, mais je suis relativement motivé par l'idée !

➜ À suivre !

[MàJ 28 nov] Ça y est, j'ai mis en ligne (hier soir) mon premier livret : « Le BDSM est très répandu » (8 pages, 1,6 Mo).

150 entrées de Blog !

Sept 14
150 entrées de Blog ! 14 Septembre 2021 Larry

➜ Cet article est le 150e article de mon Blog !

La 100e entrée de Blog date du 8 avril 2021, le jour de mes 50 ans.

La 50e entrée date du 29 Juin 2020.

Le temps passe...

J'ai donc déjà dépassé le nombre d'articles de mon site principal (bien sûr, la longueur et la profondeur des articles ne sont pas du tout les mêmes).

Bon, en réalité, j'avais rédigé quelques articles au début qui ont disparu lors que j'ai été forcé de recréer en catastrophe mon Blog ici (après que mon Blog originel chez Overblog ait été brutalement supprimé sans avertissements en novembre 2020). Comme ces articles étaient super basiques, juste des annonces d'articles déjà existant, histoire de lancer le Blog, j'avais préféré les supprimer pendant la migration...

Vous avez remarqué l'évolution de mes visuels ? Je trouve que j'ai bien améliorés mes petits personnages « ronds » que j'utilise sur pas mal de mes images. Je suis aussi assez content du dernier look de mon personnage de « lapin » qui personnalise un côté « innocent ». Créer des images pour chaque entrée de blog est dur et prend beaucoup de temps, donc je réutilise/recycle pas mal, tout en améliorant régulièrement (même si ça ne se voit pas toujours immédiatement).

Pas mal de choses ont changé en 150 articles. Déjà, vous aurez peut-être remarqué que j'ai abandonné totalement le « nous » pour passer au « je », ce qui est bien plus cohérent avec le nom du Blog (« Mon blog BDSM ») d'ailleurs... Contrairement à mon site principal, j'ai réalisé qu'ici je n'avais aucune raison de ne pas parler directement « en mon nom ».

Dans l'ensemble, même si évidemment ce Blog est NETTEMENT moins recherché que mon site principal, j'essaie quand même de garder une certaine qualité du contenu. J'ai déjà vu passer des Blogs qui étaient bien plus fournis, mais qui sacrifiaient fortement la qualité au profit de la quantité... Parfois, quand, même, je me restreints, car sur certains sujets, je pourrais en écrire des pages et des pages... J'en profite aussi beaucoup pour parler de sujet un peu (ou beaucoup) en marge du BDSM, qui n'auraient pas vraiment de raison d'être sur mon site.

N'empêche, on ne s'en rend pas compte, je pense, mais même rédiger ces entrées de Blogs, ben, c'est pas facile ! Ça me prend plus de temps que je ne voudrais. Mais ça en vaut la peine.

Une de mes GROSSES difficultés, comme sur mon site d'ailleurs, c'est de trouver des SUJETS. Le mois dernier, je me suis tordu l'esprit pour trouver des choses à dire, ce mois-ci, par contre, j'ai eu plein d'idées et de choses à dire...

À suivre !

Personne n'écoute...

Août 29
Personne n'écoute... 29 Août 2021 Larry

J'ai de plus en plus l'HORRIBLE impression de parler (ou écrire) dans le vide.

C'est voir la tentative de « conseils » donnée par un nouvel arrivant sur FetLife qui m'a fait penser à écrire cette entrée de Blog, mais je suis perturbé par le problème depuis bien longtemps... J'ai été tenté de lui écrire que ses écrits ne servaient À RIEN.

Ça fera bientôt 4 ans et demi que j'ai créé mon site, et si on compte les années avant sa création, quand j'allais à des Munchs (et autres), ça fait plus de 7 ans que je prodigue articles de vulgarisation/présentation, explications, aide, conseils, suggestions, support moral et autres. Parfois directement à telle ou telle personne (lors des Munchs), mais avec mon site, c'est évidemment dirigé vers une population un peu « invisible ».

Et, franchement, après tous ces efforts, je n'ai VRAIMENT pas l'impression que ça ait servi à grand chose !

Ignorons un instant le problème que je suis un des seuls à défendre la vérité sur le BDSM (au-delà du folklore, des clichés et autres idées fausses), et le seul à faire autant d'efforts pour ça...

Ignorons aussi le problème que je ne reçois -très- rarement des messages de suggestions/idées/critiques (malgré mes demandes explicites). Et depuis l'incendie de mon hébergeur, le nombre de messages, en général, a chûté, grrr.

Ignorons enfin le fait que je suis presque toujours IGNORÉ quand je pose des questions à des gens (typiquement, sur FetLife), alors que des réponses m'aideraient VRAIMENT pour mes articles... Alors, que je vois régulièrement passer des filles qui montrent une vague photo un peu sexy et qui ont immédiatement quantité de réactions... Il faudrait peut-être que je remplace mon icône FetLife par un truc un peu « sexy » tiré de ma collection ? Sérieusement... Ha oui, même quand je réponds à une question, la plupart du temps, je ne reçois même pas un simple « merci » ! Même à des questions qu'on m'a posées via mon site. Ça fait plaisir...

Je vois partout des exemples qui montrent que les gens non seulement ne cherchent pas (ou très peu) à se renseigner sur le BDSM, alors que c'est important, ne serait-ce que pour ne pas louper des opportunités... Et parfois, je vois des trucs qui me font me taper la tête contre ma table. L'exemple typique, que je vois passer régulièrement, c'est la jeune femme (18/19 ans notamment) qui clame bien FORT qu'elle n'est « pas naïve », qu'elle fait attention, qu'elle compte bien prendre son temps pour tâter le terrain, être prudente, et tout et tout. Et, littéralement (sans exagérer), une ou 2 semaines après, on la voit qui a trouvé un dominant et qui poste des photos... Ai-je oublié de préciser que ce « dominant » est souvent douteux, parfois même un abuseur NOTOIRE ? Bravo, la « prudence ». LOL.

Le BUT de mon site a toujours été d'aider, et de combattre les infos stupides fournies un peu partout, et de répondre aux questions que moi-même je m'étais posées à mes débuts. Je voulais VRAIMENT faire une différence ! Je voulais, j'espérais, arriver à améliorer les choses (surtout vu ce qui se passait dans le milieu public BDSM en Île-de-France : au secours !).

Mais, depuis le DÉBUT, j'ai été confronté à un véritable MUR. Déjà, dans le « milieu BDSM » : « bienveillance » ? Tu parles ! Sales hypocrites ! J'ai depuis longtemps abandonné l'idée de recevoir quelque support que ce soit de la part de ces gens-là. Même parmi les gens que je connaissais en réel, et à qui j'avais demandé leur opinion, moins d'un tiers a pris la peine de donner son avis sur mon site après sa création... Quand au reste : j'ai totalement l'impression de parler pour rien, que personne (ou presque) n'écoute...

Pffff.

Laissez-moi vous dire : écrire des articles de qualité, recherchés, et dire la vérité, ça ne « paie » pas. VRAIMENT PAS. Et très peu de gens apprécient l'effort. Alors que je vois partout des tas de « trucs » (pas que sur le BDSM) de bas de gamme, écrits en 5 minutes et par des gens qui disent/écrivent n'importe quoi, qui ont pourtant plus de succès (surtout vu le peu d'effort que ça leur a demandé), particulièrement si le sujet est « controversé »...

Argh !

Premier Bondage ? Mes réflexions préliminaires...

Août 21
Premier Bondage ? Mes réflexions préliminaires... 21 Août 2021 Larry

Au cas où vous n'auriez pas remarqué, le contenu de mon site est assez déséquilibré : les articles pour les débutants et débutantes sont les plus nombreux, avec pas mal de choses dans le « Faire soi-même » aussi, mais la catégorie D/S est peu fournie, pire encore les sections Bondage & Discipline et Shibari/cordes sont presque vides !

Bon, c'est normal vu que je suis tout seul à tout faire et que je prioritise largement les débutants/débutantes, le public qui est, par nature, le plus important (surtout les plus « jeunes »).

En plus, j'ai moins de choses à dire, pour l'instant, sur le Bondage et encore moins sur le Shibari (où je suis débutant). J'aurais aussi bien voulu ajouter des choses sur le DD/BG et le pet-play, parmi d'autres...

Mais aujourd'hui, j'ai eu une petite d'idée d'article, même si c'est loin d'être suffisant, ce serait mieux que rien (il faut démarrer quelque part) : une présentation du Bondage sous le format « Votre premier Bondage ».

Je jette ici quelques idées générales, un peu en vrac et sans les détails.

D'abord, un bref rappel sur les problèmes de parler/faire accepter le BDSM.

Je pense y parler des problèmes de choix des instruments : cordes, ficelles, menottes, ceinture, foulard, etc. Avec des commentaires sur leurs avantages/inconvénients respectifs (matière, sensations, facilité d'achat, prix, « look »). Avec un avertissement sur les problèmes des menottes en métal (dangereuses, surtout pour les poignets), et les difficultés -spécifiques- pour faire accepter des menottes à un ou une partenaire (je déconseille d'utiliser directement les menottes en cuir, sauf si on est avec quelqu'un qui est déjà très motivé-e et attend ça).

J'incluerai aussi une section pour l'auto-bondage. Je voulais écrire un article complet sur le sujet, mais les personnes que j'ai contactées à ce sujet sur FetLife m'ont ignoré... Bouh.

Un autre truc sera de présenter les problèmes pour se libérer ensuite... Même si on est à 2. Le truc étant évidemment d'éviter de faire des vrais noeuds sur les membres mais d'utiliser des boucles (dans lesquelles on passe les mains), ce qui procure les sensations sans les risques aux articulations ou pour s'en sortir.

Je verrai si j'arrive à inclure un ou 2 scénarios/mises en scène.

Mmmmh, moui, ça me paraît pas mal comme brouillon basique/squelette : je sens la motivation grandir !

Ce sera certainement un article assez simple. Et je ferai le choix, cette fois, de ne PAS le mettre dans la rubrique des débutants/débutantes, même si ça aurait aussi du sens...

Bon, je ne sais pas si ce sera mon prochain article, mais j'ai l'impression qu'il viendra assez rapdiement (si je garde ma motivation) !

[MàJ 28 août] Ça y est, j'ai ajouté l'article sur mon site, finalement j'avais suffisamment à dire. Il a déjà reçu plus de visites que mes articles habituels à leur début.

Mon site a dépassé les 1 000 pages de contenu !

Août 20
Mon site a dépassé les 1 000 pages de contenu ! 20 Août 2021 Larry

ENFIN !

Victoire !

Ça y est, après environ 4 ans et 4 mois d'efforts (surhumains), j'ai franchi la barre symbolique des 1 000 pages de contenu avec mon dernier article (le 117e) : « PEUR d'explorer le BDSM ? Nos réflexions, suggestions et pistes. ».

Ça représente plus de 2 200 pages de roman au format « poche ».

Je rappelle que je ne compte là que le « vrai contenu », c'est à dire les articles, pas les nouvelles du site, les pages intermédiaires, et autres. Le site comprend bien plus que 117 pages web...

Vous ne pouvez pas imaginer le soulagement que c'est, parce que j'ai VRAIMENT eu du mal avec mes derniers articles, je n'en voyais plus le bout...

J'avais atteint les 900 pages en février, juste avant l'incendie catastrophique chez mon hébergeur qui m'avait -encore- mis un gros coup au moral (et fait perdre énormément en fréquentation)... Les 800 pages avaient été atteintes au début septembre 2020.

J'avais atteint les 100 articles, une autre étape symbolique vraiment importante, le 15 juin 2020.

Ouuuuf !

Bon, je suis content, ce n'est pas tous les jours qu'on atteint de GROS chiffres ronds, symboliques, comme ça ! Et malheureusement, ce n'est pas demain que j'atteindrai les 2 000, mais ça viendra (j'espère).

Je m'étais fixé ces 2 objectifs (les 100 articles puis les 1 000 pages) depuis un bon moment, mais au début, il y a maintenant plus de 4 ans, ça m'aurait paru inaccessible. Essayez de visualiser le temps et l'acharnement qui ont été nécessaires, malgré les énormes difficultés et une succession incessante de problèmes et catastrophes (une vraie poisse) : banni de partout à cause du sujet, Blog détruit qui m'a obligé a recréer celui-ci en catastrophe, incendie de l'hébergeur, Google qui fait sans arrêt des siennes... Ça n'a pas été drôle tous les jours. Pour tout vous dire, je ne sais pas comment j'ai fait pour m'accrocher comme ça (ça a été horriblement difficile).

La suite ?

Bon, hé bien, ça aura vraiment été une étape marquante, et un gros soulagement d'y être enfin arrivé.

Maintenant, je vais essayer de garder la motivation pour continuer sur cette voie ! J'ai pas mal de choses en cours, certaines assez avancées, j'aimerais bien aussi avoir quelques interviews (difficile, je suis quasiment toujours ignoré quand je pose des questions).

Enfin, à suivre !

Le Stresssss !

Août 10
Le Stresssss ! 10 Août 2021 Larry

Arrrgh ! Le STRESSSSSS !

Pfouuuu, écrire des articles est si DUR !

On ne s'en rend pas forcément compte, comme ça, mais non seulement ça prend beaucoup de temps s'il faut faire des recherches (plus ou moins profondes), mais surtout, le problème c'est l'INSPIRATION.

Vous connaissez cerainement le problème de « l'angoisse de la page blanche » des écrivains. Ben, rédiger mes articles, c'est un peu pareil !

Même quand la base existe, c'est à dire que je n'invente pas le fond du texte (contrairement à mes histoires), il faut trouver le sujet, de QUOI exactement on va parler, à quel niveau, faire les recherches, et SURTOUT, comment organiser tout ça.

Chaque fois que je commence, j'ai plein d'idées dans la tête (au format brouillon) mais très vite je me rend compte qu'il y a ça et ça ou encore ça dont il faut parler, et ça balonne, ça gonfle, ça enfle, parfois énormément (voir mon article « faire du BDSM quand on est vierge »)... Et plus il y a de matière, plus il est DUR d'organiser tout ça en une structure qui a du sens et souvent ça devient SUPER DUR. Rappelons que j'ai beaucoup d'articles qui dépassent largement les 10 pages, le record actuel étant 69.

Et ne parlons pas des difficultés pour formuler tout ça ! On ne s'en pas compte en me lisant, mais c'est souvent une lutte pour exprimer ma pensée. Pourtant, j'ai l'habitude d'écrire, surtout avec ces 4 années passées de pratique intense.

Rien que mon dernier article, sur le CFNM/CMNF, un sujet plutôt bref, histoire de me changer de mes derniers articles à rallonge, j'ai lutté. Je n'arrivais pas vraiment à poser mes idées, et j'avais du mal à m'exprimer clairement.

Les articles sur le CNC ont été un petit peu plus faciles, malgré les problèmes posés par le sujet sensible du second (sur les simulations de viol). Mais ça a quand même été stressant aussi.

Pour mon article récent sur la Psychiatrie, ça a été littéralement, le résultat d'années d'efforts (recherches et réflexions) ! Et sa rédaction a aussi été carrément difficile, alors que je savais bien ce que je voulais dire, mais comment ? Là est la question...

Parfois, j'ai l'idée en tête, mais ne suis pas devant mon ordi, et arrivé devant l'éditeur de texte, Grmbl, je ne retrouve plus le fil...

Mon prochain article va probablement -sauf surprise- être sur la « PEUR du BDSM », suite à une des conclusions ressorties de mon sondage (voir entrée de Blog précédente). Là aussi, j'ai pas mal d'idées qui me tournent dans la tête, en VRAC, mais les organiser et les poser « sur écran », gnnnnnn, pas facile !

[MàJ 20 août] Je viens d'ajouter un nouvel article sur la PEUR du BDSM : https://univers-bdsm.info/zones/debutants/comment-bien-debuter-en-bdsm/peur-du-bdsm

Et mes soucis de référencement Google, suite au problème d'incendie chez mon hébergeur, me pèsent aussi, BEAUCOUP et rajoutent énormément au Stress.

Quand au succès de mes articles... Parfois j'ai de GROSSES déceptions : malgré des EFFORTS colossaux, certains gros articles, de fond, ne sont presque pas lus... Enfin, j'essaie de me consoler en pensant que c'est une démarche de fond justement, de long terme...

Au fait, trouver des sujets intéressants pour ce Blog n'est pas facile non plus !

Soupir...

Bon, essayons de m'y remettre.

La chute : une baisse de fréquentation de 40% !

Juin 02
La chute : une baisse de fréquentation de 40% ! 02 Juin 2021 Larry

40% !

Entre le mois de février 2021 et le mois de mai qui vient de finir, le nombre de visites du site a baissé de 40% !

Vous vous rappellez le problème de l'incendie chez mon hébergeur qui avait eu des conséquences catastrophiques (voir l'article précédent qui résume la situation). L'incendie ayant conduit à la désindexation de mes projets, il a fallu du temps pour que le traffic revienne. Mais après une forte hausse initiale (voir graphique ci-dessous), celle-ci s'est brutalement stabilisée bien avant de revenir au niveau précédent (de février).

Voici un graphique qui illustre le problème : il présente le nombre de visites par jour de février à mai 2021.

(La ligne rouge indique la tendance globale.)

Comme vous le voyez, en février il y avait eu des poussées au-delà des 1 000 visites par jour... Ça avait un peu baissé début mars, mais était en train de remonter quand a eu lieu l'incendie (10 mars), provoquant évidemment une chute à zéro des visites.

Une fois notre serveur récupéré (le 29 mars), on voit bien que le traffic a remonté très rapidement, MAIS s'est stabilisé en dessous des 600, alors qu'avant on était dans les 800...

Au début, j'avais vraiment pensé que ça allait quand même remonter, lentement. Mais non, malgré quelques poussées vers le haut, il y a eu des grandes retombées, parfois très fortes...

Le graphique suivant ne montre que le mois de mai.

Le pire, comme vous pouvez le voir à la ligne rouge qui indique la tendance : celle-ci reste à la baisse !

Certains jours, la baisse atteint même les 50% !

Suite à mes modifications manuelles (nombreuses) sur Google pour demander la réindexation de diverses pages, et à l'ajout de données structurées et du Podcast, j'avais espéré que ça aurait aurait une influence sur Google, et montrerait des évolutions du site. J'ai aussi ajouté pas mal d'articles de Blogs.

Malgré tout ça, alors que j'espérais une remontée, j'ai au contraire assisté à une CHUTE ! De mon site, mais aussi du Blog, et je ne comprends pas pourquoi !

Visiblement, il y a ENCORE un problème, mais je ne sais pas quoi et je n'ai aucun moyen de déterminer ce qui ne va pas ! Pourquoi est-ce que ça a baissé courant mai alors que j'ai TOUT fait pour améliorer la situation ?

Est-ce qu'il faut juste attendre ? Ça n'a pas l'air trop bien parti... Le serveur a redémarré depuis un bon moment déjà...

Et franchement, je n'ai pas envie d'encore attendre un an avant de -seulement- retrouver le niveau de février ! Déjà que je trouvais que le nombre de visites restait décevant, une chute de 40%, là c'est la cata !

Comprenez bien : les stats sont revenues au niveau de l'année dernière !

Est-ce que vous pouvez comprendre la déception (et le stress) de voir ça, après tant d'efforts ?

Le retour de la Poisse...

Mai 28
Le retour de la Poisse... 28 Mai 2021 Larry

C'est fou !

Depuis que j'ai créé mon site (Univers-BDSM.info) puis les divers autres projets (divers Blogs, Podcast, Sondage), il y a sans arrêt eu des problèmes et un stress énorme !

Problèmes techniques en tout genre, plusieurs fois des problèmes majeurs avec Google qui sans raison apparente, ni explications, faisait soudain passer mes pages de la première ou 2e page à la 7e ou pire, ce qui résultait en une baisse de trafic énorme (perte de 25 à 30% au minimum). Bannissements à répétition de plateformes de Blog (et de Twitter), car le BDSM c'est encore un sujet trop tabou...

Ensuite, il y a eu bien sûr ce terriblement stressant problème avec l'offre d'hébergement qui n'était plus proposée (car l'outil était obsolète), ce qui m'a horriblement stressé, j'ai même pensé à un moment ne pas pouvoir continuer le site, à cause des problèmes techniques et du coup porté à ma motivation.

J'avais quand même fini par trouver une solution, mais à peine celle-ci mise en place, depuis moins de 2 semaines, qu'une nouvelle catastrophe, la pire en 4 ans, m'a frappé : l'incendie chez mon hébergeur, qui a stoppé tous mes sites pendant 20 jours ! Période de stress absolument démentielle puisque je ne savais pas quand le serveur redémarrerait et même s'il n'avait pas été détruit par l'incendie (ce qui aurait signifié la fin du site, j'avais des sauvegardes, mais ma motivation était détruite).

Le serveur étant inaccessible pendant une longue période a fait que Google a désindexé mes sites, avec des conséquences absolument catastrophiques. J'ai été obligé de recommencer presque à zéro, de demander manuellement l'indexation de la plupart de mes pages (on ne peut en faire que 10 par jour !), et Google ne tient souvent pas compte de ça, même pour des pages qui avant étaient indexées ! Donc, j'ai eu une perte presque irréparable. Idem pour les liens : une chute énorme avec de lourdes conséquences pour le rang du site dans les résultats de recherche...

Au final, cet incendie m'a coûté au moins un an de progression, c'est à dire que la notoriété du site est revenue au niveau de début 2020, voire 2019... Et savourez l'ironie : juste avant l'incendie, j'étais en pleine pente ascendante, avec plusieurs jours où le nombre de visites avait dépassé la barre des mille, et sur Google, j'étais arrivé de façon stable en 3e place pour le mot clé « BDSM », ce qui est un résultat exceptionnel, résultat d'années d'efforts acharnés... Tout ça pour brutalement tout perdre à peine une semaine après avec l'incendie.

À tout ça s'ajoute la déception liée au très faible (pitoyable) nombre de retours, malgré des formulaires présents en bas de chaque page pour demander des avis/critiques et suggestions, le nombre de messages (hors spams et messages vides) reste ridiculement faible, surtout comparé au nombre de visites. Le nombre de visites par jour/mois est aussi une déception : malgré une forte progression (avant l'incendie), il reste largement en dessous de ce que j'espérais et l'incendie a fait retomber ce chiffre de plus de 40% et il ne remonte pas...

Ajoutez le stress que le Covid et les confinements divers ont ajouté et qui ont compliqué les choses... Et je ne parle pas de mes gros problèmes de famille (et problèmes persos en général).

Plusieurs fois, suite à ces déceptions et problèmes incessants, j'ai été tenté de tout laisser tomber. Et puis, à quoi bon tous ces efforts si c'est pour avoir encore et toujours l'impression de parler dans le vide ?

Vous comprenez maintenant pourquoi le site n'a pas été mis à jour depuis longtemps...

➜ Bref, le moral était au plus bas...

Quand hier (jeudi 27 mai), j'ai ENCORE été frappé par un problème imprévu : l'interface d'administration du serveur et son accès SSH n'étaient plus accessibles. Ça m'a fait un choc, et rapidement je me suis aperçu que, pour une raison inconnue, mon ISP (Free) m'avait changé mon adresse IP pendant la journée (ça marchait le matin). Comme mes sites sont régulièrement attaqués (par des pirates informatiques), j'ai été obligé il y a quelques mois de vérrouiller sérieusement les choses, en supprimant carrément certaines interfaces d'administration et en restreignant fortement les accès grâce au parefeu du serveur. J'avais hésité à restreindre l'accès à mon IP uniquement, mais il faut comprendre que celle-ci n'avait pas changé depuis 2 ans et même là, elle n'avait été changée que suite à une grosse modification de réseau chez Free, j'avais gardée la précédente pendant plus de 10 ans !

Quand j'ai réalisé le problème, j'ai été profondément découragé et dégoûté. Ça m'a -encore- mis un coup énorme au moral...

Heureusement, quand même, je savais qu'il y avait des solutions, mais elles étaient lourdes... Enfin, par chance, j'ai quand même trouvé qu'il y avait une option (KVM), bien cachée (un GROS problème !), dans l'interface de mon hébergeur qui permettait d'accèder directement au serveur, histoire de corriger mon problème de parefeu. Pourquoi cette option était-elle si bien cachée ? Je ne savais pas qu'elle existait (ça m'avait d'ailleurs surpris que ce service ne soit pas proposé, mais je ne l'avais pas trouvé au début) et j'ai failli devoir utiliser des moyens bien plus compliqués.

Bref, après beaucoup de stress, j'ai pu accèder à mon serveur, corriger mon problème (avec le clavier en QWERTY, en plus, bonjour la facilité) et relancer le parefeu avec ma nouvelle adresse IP... OUF.

Mais que de stress inutile !

Pourquoi est-ce que je suis sans arrêt frappé par cette poisse ? C'est insupportable !

Écrire des articles/blogs (ou créer des podcasts) est déjà assez dur, je n'ai vraiment pas besoin de sources de stress supplémentaires !