Problème bizarre avec ma newsletter

Avr 10
Problème bizarre avec ma newsletter 10 Avril 2022 Larry

Vous savez probablement que j'ai une newsletter (11 ont été envoyées, la dernière le 5 avril).

Je reçois donc régulièrement des inscriptions à celle-ci.

Évidemment, comme toujours avec les newsletters (et les demandes de contact), il y a des gens qui se trompent dans leur adresse et je reçois des messages d'erreur lors des envois ou de mes réponses...

Je gère tout ça manuellement et vérifie chaque adresse (dans la mesure du possible).

Parfois, j'élimine direct des adresses qui sont clairement à problèmes, par exemple, qui viennent de banques (vraiment, du style « jean- pierre@unebanque.fr ») ou d'université, et autres...

Mais depuis quelques temps, j'ai reçu des demandes qui sont NETTEMENT plus bizarres...

Par exemple, il y a quelques semaiens, j'ai eu une série de demandes, faites en rapide succession, qui étaient TOUTES destinées à UNE société. Mais le problème plus troublant, c'est que les adresse étaient pour des dirigeants, le service RH, etc. Un autre truc qui attirait l'attention : c'était une société anglaise ! Et il ne s'agissait pas d'une petite société de 2 ou 3 personnes, ni dans le domaine du sexe (le seul cas qui aurait eu du sens).

J'ai été obligé d'enquêter parce que je me demandais qui étaient ces soi-disant personnes, c'est là, en allant voir le site, que j'ai vu que c'étaient des adresses de dirigeants (PDG et autres). Il est évident que même si l'un (ou une) d'entre eux lisait des sites BDSM, ils n'iraient pas inscrire leurs collègues et encore moins leurs services marketing et autres !

Il y a quelques jours, j'ai reçu une demande pour quelqu'un qui travaille dans une société américaine du type médias super-réactionnaires. J'ai été vérifier, c'était le mail d'une de leurs horribles présentatrices qui diffusent sans arrêt des message de haine et de division... Homophobe, et tout, elle a tout pour plaire, LOL. Mais une chose est sûre, ce n'est PAS le type de personnes ouverte d'esprit et qui va lire des sites sur le BDSM, surtout pas en français !

Je pense donc qu'il s'agit là de tentatives de harcélement ou de trollisme.

Mais, quand même, je trouve ça super bizarre !

Et puis, pourquoi utiliser un site français ? Je pige bien la sélection d'un site BDSM, si le but est de troller ou d'ennuyer ces gens-là (qui sont très anti-sexe), mais pourquoi en français ? Ça me fait penser à ces personnes qui avaient anonymement abonné un couple anti-sexe à un magazine porno (que je lisais), dans les années 1990...

Évidemment, ça va sans dire, tous ces emails douteux sont partis direct à la poubelle.

Il y a de ces trucs bizarres sur internet parfois...

Le site fête ses 5 ans !

Avr 03
Le site fête ses 5 ans ! 03 Avril 2022 Larry

Aujourd'hui, je fête les 5 ANS du site !

Il avait ouvert officiellement le 3 avril 2017.

Pfouuuu.

Que de chemin parcouru en 5 ans ! À l'époque de l'ouverture, quand j'avais à peine rédigé quelques pages, je n'avais aucune idée de comment ça allait évoluer...

J'en ai profité pour publier mon 130e article, qui est le très attendu (en tout cas, par moi, LOL), article sur les Rencontres BDSM. Il fait plus de 60 pages (ou écrans), c'est à peu près l'équivalent de 134 pages de roman au format « poche ». Seul mon article « Faire du BDSM quand on est vierge » est (un peu) plus long.

Comment faire des Rencontres BDSM

Le résultat d'années de travail et de réflexion...

Ces derniers temps, j'ai vraiment mis un GROS coup d'accélérateur en publiant pas mal d'articles en finalement peu de temps. Et surtout, ce sont des articles qui sont LONGS.

En 5 ans, je me suis drôlement amélioré, et j'ai largement simplifié ma gestion des articles. Pour les visuels aussi j'ai bien progressé. Vous aurez probablement noté que je réutilise pas mal, on retrouve des choses que j'ai réalisées pour le Blog dans mes articles du site... Je n'aime pas faire du travail inutile, donc je réutilise (en améliorant) autant que je peux... Hé, ça prend un temps fou tout ça, je n'hésite pas à me simplifier la vie quand c'est possible.

Pfouuu. Je peux vous dire que ces derniers jours ont été STRESSANTS, parce que je voulais absolument publier ce 130e article pour les 5 ans, c'est symbolique ! Et ça semblait difficile. Surtout qu'à un moment j'avais en tête que l'anniversaire était le 5 et pas le 3 avril... Enfin, j'y suis arrivé, mais non sans mal !

Si on prend en compte mes Blogs divers, en plus des articles, j'en suis à plusieurs milliers de pages rédigées ces 5 dernières années...

Je me demande si ça fait de moi l'auteur le plus productif sur le sujet du BDSM ? En tout cas, si ça n'est pas le cas, je dois être dans le peloton de tête.

Arriver à publier cet article m'a drôlement soulagé, ça m'a ôté une grande pression. C'est pas que ça aurait été dramatique que je ne tienne pas ce délai, on n'en était plus à quelques jours près, mais ça m'aurait énervé après tant d'efforts...

Maintenant, il va falloir que je décide sur quoi je focalise mes efforts. J'ai plein de choses en cours, et plein de projets. Celui qui est le plus important, c'est mon ebook « la Vérité sur le BDSM ». Je vais essayer de m'y remettre tout en travaillant quand même aussi sur mon site, même si c'est plus lentement.

Quand même, 5 ans ! Je suis content de ce que j'ai réussi à faire, même si j'aurais voulu être plus productif, mais l'inspiration (et la motivation) c'est pas facile à gérer...

À suivre !

Problèmes de serveur... Encore.

Mars 28
Problèmes de serveur... Encore. 28 Mars 2022 Larry

AAARGH !

Vous n'imaginez PAS les problèmes que ça peut poser de gérer un site (enfin, plusieurs) comme le mien !

J'ai déjà pas mal de problèmes à créer les articles, ça demande du temps, de l'inspiration, de la motivation.

J'ai aussi -encore- des gros problèmes avec Google. ARGH ! Mais ce ne sera pas le sujet de cet article.

Et j'ai aussi eu pas mal de soucis techniques, même en ignorant le problème de l'incendie ou de la migration vers un nouveau serveur...

Là, je viens tout juste de trouver la solution à un problème sur le serveur : la rotation des statistiques du site avait cessé, ce qui n'était pas BLOQUANT, mais gênant. Et j'ai mis des jours avant de trouver un indice. Je savais bien quel programme était responsable, mais je n'ai JAMAIS réussi à trouver le fichier de logs dans lequel ce programme-là écrit (l'outil utilisé pour l'admin du serveur n'utilise pas les endroits classiques).

Je commençais à perdre espoir de trouver... J'en suis même arrivé à re-démarrer le serveur (de 2 façons différentes), en désespoir de cause. Et ça n'avait RIEN changé, ce qui m'avait surpris...

Enfin, coup de bol, ce matin j'ai fini par trouver un article dans la base de bugs de l'outil de gestion qui expliquait un problème proche du mien. Après essai, c'était bien ça ! Je savais bien quel outil posait problème, mais piger qu'une configuration devait être mise à jour suite à des modifs de l'outil, ça ne se devine pas... GRRR.

Enfin, après sauvegarde puis modif, j'ai relancé le bidule à la main, et ENFIN, ça a marché à nouveau. OUF ! Soulagement.

Je déteste ne pas comprendre ce qui se passe avec un serveur, c'est plus qu'un problème, c'est perturbant de ne pas comprendre. (Je rappelle que je suis informaticien, même si je ne suis pas spécialisé en administration de serveurs.)

Si vous ne connaissez pas le métier, vous n'imaginez probablement PAS à quel point tout ça ça peut être complexe. C'est affolant !

Ça montre, encore une fois, qu'une personne « normale » (non spécialisée) ne peut PAS gérer les problèmes de ce type, même en utilisant un outil qui simplifie BEAUCOUP. Il finit TOUJOURS par y avoir des problèmes pas gérés par l'outil et qui demandent de sérieuses connaissances en serveurs (Linux Debian dans mon cas). Si même moi, qui utilise Linux depuis 1994, j'ai du mal, imaginez...

Pfffou.

Le stress que ça donne des problèmes comme ça. Parce que juste au même moment j'avais aussi eu un GROS problème de renouvellement de ma clé (qui fait une vérification chaque mois). La clé de mon outil d'administration ne voulait plus se mettre à jour, même en faisant des demandes manuelles. J'avais peur que ce soit la raison du problème ou qu'il y ait d'autres soucis créés par tout ça... ARRGH !

Enfin, heureusement, c'était « juste » un bug, qui a été résolu par une petite modif de config. N'empêche, combien d'heures (et d'énervement) perdues à cause de ça ?

GRRR.

La Wayback Machine peut maintenant archiver mon site !

Mars 04
La Wayback Machine peut maintenant archiver mon site ! 04 Mars 2022 Larry

La Wayback Machine est un site qui permet d'archiver des pages internet.

C'est utile pour garder des pages à un moment précis, pour pouvoir y faire référence sans qu'elles risquent d'avoir changé, c'est aussi utile quand des pages sont effacées, ou des sites supprimés/arrêtés.

Par contre, le « petit » problème, c'est que sur mon site j'avais été obligé d'ajouter une vérification d'âge (et que le BDSM n'est pas « choquant »).

Pour ça, j'avais, dès la création du site, mis en place un système de cookie qui conserve l'accord des visiteurs/visiteuses.

L'ennui, c'est qu'un cookie comme ça, ça demande qu'on clique « ok » et d'envoyer le cookie à chaque fois. Tout ça, les moteurs de recherche ne le font pas ! J'avais donc du programmé une exception : si une requête venait d'un robot indexeur (ils ont des noms spécifiques), il la laisse passer SANS rediriger vers la page de validation d'âge... Une technique classique.

MAIS, les robots de la Wayback Machine, eux, n'ont PAS de nom spécial qui indique qu'on est visité par un robot !

Du coup, je n'avais pas de moyen simple de détecter LEUR cas...

Ça m'avait saoulé et j'avais remis à plus tard de faire la manip'.

Enfin, ce matin, j'ai décidé de m'y mettre, une bonne fois pour toute.

Ce n'était pas trop difficile, mais énervant quand même. Je suis obligé de vérifier l'adresse IP de CHAQUE visite au site : si elle n'a pas non plus de cookie, je vérifie si l'IP est dans le bloc d'IP utilisé par la Wayback Machine. Franchement, ce n'est pas du tout pratique ! Enfin, ça marche, c'est ce qui compte

J'ai fait quelques essais, et maintenant, leur outil voit bien mes pages (avant ils étaient redirigés vers la page de validation évidemment).

Il faudra pas mal de temps avant qu'ils indexent correctement tout mon site, mais ça devrait se faire petit à petit.

La RAISON pour laquelle je m'y suis mis, c'est qu'une fois encore, je me suis posé la question de ce qui se passerait si je ne pouvais plus m'occuper du site. Là, je viens juste de le renouveller, jusqu'en mi-février 2023. Mais après ?

Si j'ai le moindre problème, le site est FINI, puisque je suis seul à m'en occuper.

(Et en ce moment, j'ai des idées plutôt sombres à ce sujet.)

J'ai passé maintenant 5 ans de ma vie dessus. Ce serait dramatique de perdre le résultat de tous ces efforts s'il m'arrivait quelque chose. Surtout que mon site est unique en son genre, il n'y a pas réellement de concurrence (les autres sites sont fourrées de fausses informations et de problèmes divers).

Maintenant au moins, je suis un peu rassuré : la Wayback Machine devrait garder une copie de mes efforts, même si je suis obligé d'abandonner (ou que je meurs).

Un truc bizarre par contre, les pages sont un petit peu différentes dans la « Machine », visiblement les CSS ne sont pas toutes correctes, mais bon, c'est mineur.

Pas spécialement réjouissant comme thème, pas vrai ? Mais il fallait le faire un jour ou l'autre. Maintenant, je suis tranquille sur ce point-là.

À suivre !

Progression des articles sur les rencontres #2

Fév 19
Progression des articles sur les rencontres #2 19 Février 2022 Larry

Ouuuuff !

J'ai enfin réussi à publier -hier soir- mon article suivant dans la série concernant les rencontres.

Timidité, difficultés relationnelles : comment surmonter les obstacles qui vous séparent du BDSM

Celui-là aussi, il m'a donné du mal ! Presque autant que celui sur les « red flags ».

Il fait 30 pages !

Pour dire la vérité, je n'en suis pas à 100% satisfait. J'ai eu de GROSSES difficultés à exprimer certaines idées, au final, je n'ai pas exactement dit TOUT ce que je voulais dire. Je pense qu'il faudra que j'y revienne pour approfondir certaines sections.

Ça faisait un moment que je voulais parler de sujets de type « timidité ». Mais j'ai eu vraiment du mal à trouver le moyen de formuler tout ça.

Je voulais en parler AVANT de passer à l'article sur les rencontres, car c'est un pré-requis, à mon avis, enfin, si on est concerné ou concernée.

Je vais maintenant pouvoir me concentrer sur un DERNIER article de préparation, avant de passer à l'article sur comment faire des rencontres BDSM.

Cet article sera le 3e de ma série pour « minimiser les risques lors des rencontres BDSM ». (Le premier est , le 2e ici)

Cette fois, j'y traiterai du « vetting » : la validation de profils.

Ici encore, comme pour l'article sur les « red flags », il y a BEAUCOUP à dire, et BEAUCOUP de mythes et autres idées fausses absurdes à démolir. Sérieux, chaque fois que je lis un nouvel article sur ces sujets, je désespère du manque TOTAL de bon sens et de l'absence d'esprit critique... Aïe aïe aïe !

Ce 3e article est déjà un peu entamé, mais pas de beaucoup, j'ai juste quelques idées jetées en vrac dans divers documents. Je sais à peu près ce que je veux dire, mais comme toujours, il y a énormément d'aspects à traiter, et organiser tout ça, hé ben, ça n'est pas du tout facile !

Je ne sais pas si j'arriverai finalement à le finir pour fin février. Enfin, je vais essayer !

À suivre !

(MàJ 26 février) Ça y est, mon article sur le vetting a été publié :

Pourquoi tous ces sites ne me répondent pas ?

Fév 18
Pourquoi tous ces sites ne me répondent pas ? 18 Février 2022 Larry

GRRR !

J'en ai marre de voir ça.

Pourquoi, POURQUOI, tous ces sites que je contacte pour des raisons légitimes ne me répondent JAMAIS et ignorent mes messages ?

Jusqu'à présent, pas un SEUL ne m'a répondu ou a pris en compte mes remarques, demandes (légitimes) ou suggestions.

Au début, j'avais pensé, pour plusieurs cas, que c'était parce qu'ils/elles ne recevaient pas mes mails. Ça m'était arrivé avant, mais en principe maintenant, ça devrait être bien plus rare. Le souci venait d'une combinaison du terme BDSM dans mon nom de domaine et de problèmes techniques (corrigés maintenant) au niveau de mon serveur mail.

Mais plusieurs fois j'ai contacté de sites avec leurs propres formulaires, là, il n'y a PAS de « problème de mail » qui tienne !

Bon, quand il s'agit du site d'escortes que j'ai contacté pour qu'ils virent les images de mon site utilisées -illégalement- par une de leur dominatrices (en hotlinking, ça perturbe mes stats), je me m'attendais guère à une réponse. Ce genre de site n'est en général pas géré par des gens d'une honnêteté scrupuleuse... Je les ai contactés 3 fois et rien n'a été fait, je n'ai pas reçu de réponse. Je m'y attendais un peu, bande de @#!, ça ne donne pas une bonne image de professionnalisme.

Et notez qu'ici, je ne vais pas parler des faux blogs qui utilisent illégalement mes textes et images, y compris dans des plateformes dont MOI, j'ai été BANNI ! Donc, ils laissent des blogs qui sont à 100% du SPAM et des arnaques, lire un seul paragraphe montre que ce n'est pas écrit par un humain, mais moi, j'ai été banni pour exactement le même texte ? C'est du FOUTAGE DE GUEULE !

Les autres sites utilisaient par exemple mes textes/images, mais de la mauvaise façon. Je les ai contactés, parfois je me suis même inscrit pour pouvoir être sûr de les toucher. Mais RIEN à faire ! Aucune réponse, et aucune action. J'ai été totalement ignoré. Or, là, ils ne pouvaient PAS ne pas avoir reçu mes demandes !

Un autre site, je les ai contactés pour suggérer un lien vers un article de mon site qui répond à une question posée sur leur forum. Je ne voulais pas m'inscrire et faire ma « pub » dans leur forum. Encore une fois : ignoré totalement. Pourtant, ça aurait VRAIMENT aidé leurs lecteurs et lectrices en leur fournissant des réponses qu'on ne trouve nulle part ailleurs. Et puis, mon site est clairement sérieux et « propre » : pas de pubs, ni rien de tout ça. Mais non. Est-ce à cause du sujet ? Je pense que non, c'est un site de forums sur la sexualité !

Un autre site, je leur ai signalé un GROS problème avec un de leurs articles, qui faisait de la pub pour un prédateur/violeur notoire. AUCUNE RÉPONSE.

Le pire, ce sont les sites qui demandent qu'on leur suggère des adresses de sites BDSM français intéressants. Par exemple un Munch qui donne des liens vers des articles expliquant ce qu'est le BDSM. Là, franchement, mon site est la réponse parfaite ! Hé bien, non, RIEN. Jamais de réponse, aucun lien ajouté sur leurs pages... Pourquoi, c'est eux-même qui demandaient et ce n'est pas comme s'il y avait eu d'autres suggestions, vu que leur liste était presque vide.

Et vous avez bien noté que je ne fais pas là de demandes exagérées, ce n'est pas comme si je voulais m'imposer ou exiger ci ou ça.

Quand je vois tous les efforts que je fais, pour être confronté à ce genre d'attitudes... Je n'aurais pas été surpris de ne pas avoir de retours de tous, mais là, PAS UN SEUL n'a répondu !

Croyez-moi, c'est le genre de choses qui me font me demander pourquoi je me fatigue comme ça.

C'est décourageant !

GRRR.

Pourquoi mon premier site sur l'éducation sexuelle avait été un ÉCHEC.

Fév 09
Pourquoi mon premier site sur l'éducation sexuelle avait été un ÉCHEC. 09 Février 2022 Larry

Le 5e anniversaire de l'ouverture officielle de mon site approche.

Mon site est plutôt bien développé maintenant, avec 124 articles représentant 1 120 pages, en début février 2022.

Le résultat d'un ÉNORME effort...

Mais saviez-vous que ce n'est pas mon premier essai ?

En effet, en 2000, j'avais lancé un autre site, centré sur l'éducation sexuelle en général, pas juste le BDSM, au contraire de mon site actuel.

Hé oui, il y a 22 ans ! (J'avais alors 29 ans.)

À cette époque, je travaillais dans des projets internet de type sites web, plus ou moins complexes. J'avais créé plusieurs petits sites persos, dont un qui contenait essentiellement mon CV.

Mais en 2000, j'avais eu envie de lancer un PROJET sérieux, sur la sexualité puisque c'est un des sujets qui m'intéressent le plus, vous vous en doutez... (LOL)

Malheureusement, ça n'a pas du tout marché...

D'abord, à l'époque, je travaillais beaucoup, je veux dire que je passais presque la moitié de mon temps TOTAL à travailler, c'était une époque de folie dans le milieu internet (avant le crash).

Mais, surtout, mon GROS problème, c'est que très vite je me suis trouvé BLOQUÉ avec une question simple : quels sujets traiter ?

Je ne suis pas sexologue, cependant j'ai plus de connaissances que la majorité des gens, parce que je m'intéresse de près à ce sujet. N'empêche que ça ne suffisait pas pour écrire des articles intéressants !

Comment faire des recherches originales en étant SEUL, sans moyens humains ni techniques, ni d'accès aux infos des chercheurs et chercheuses pros ? Bien sûr, je pouvais toujours écrire des articles de vulgarisation, MAIS ils auraient forcément été en très grande part basés sur des documents/recherches de tiers. Bref, je n'avais pas beaucoup de choses à apporter sur LE FOND, uniquement sur la forme.

Maintenant, avec le recul, je me rends compte que ma façon de présenter les choses aurait probablement quand même été intéressante, parce que quand on voit ce qu'écrivent certains et certaines auteurs, glups... (LOL)

Très vite, je me suis donc trouvé face à un vrai problème...

À cette époque, je n'aurais PAS non plus été capable d'écrire des choses intéressantes sur le BDSM. Je manquais BEAUCOUP TROP de recul : n'oubliez pas que je n'avais que 29 ans, et qu'à cette époque, il était encore très difficile de trouver des infos sur le BDSM. Donc je n'aurais pu parler que de ce que JE faisais, qui était un périmètre très restreint. Et puis, de façon générale, je n'avais pas encore eu assez de temps pour VRAIMENT réfléchir à tout ça, encore moins à une époque où je bossais à fond.

Depuis, je me suis aussi aperçu qu'à cette époque, de toute façon, j'avais encore trop d'idées fausses... Ça n'aurait pas été bon que je les diffuse. Bien sûr, à ce moment-là, je n'en avais pas encore clairement conscience.

Le BDSM, au moins, c'était (et est encore) un sujet pas encore trop traité. Et où il est bien plus facile de dire des choses intéressantes et plus ou moins originales. Mais ce n'est quand même pas facile.

➜ Bref, mon projet a donc très rapidement périclité et j'ai finalement abandonné.

Dommage, mais franchement, je n'en avais pas encore les capacités.

J'ai beau être quelqu'un qui a beaucoup d'esprit critique et qui réfléchit pas mal, qui prend du recul, il faut laisser le temps au temps...

Je regrette un peu de n'avoir pas tenté un peu plus tôt de lancer mon site sur le BDSM, qui est mon 2d essai donc. Mais lancer un GROS projet comme ça, ça ne se fait pas, ne se décide pas, en 5 minutes. J'avais eu quelques vagues velléités dans ce sens, mais je n'avais pas trouvé la MOTIVATION. Jusqu'au début 2017, où j'ai ENFIN, réussi à me lancer...

Vous connaissez la suite !

Un an de perdu : mes stats sont ENFIN revenues à leur niveau de début 2021

Janv 31
Un an de perdu : mes stats sont ENFIN revenues à leur niveau de début 2021 31 Janvier 2022 Larry

Ça faisait longtemps, TRÈS longtemps, que j'attendais ce moment !

Les stats de visites de mon site pour ce mois-ci ont ENFIN à peu près rejoint le niveau qu'elles avaient atteint en février 2021.

En début 2021, j'avais eu une bonne croissance de mon nombre de visites... Et les chiffres pour février avaient dépassé assez largement les mois précédents, j'avais même franchi les 1000 visites en un jour !

Puis, malheureusement, ce terrible incendie chez mon hébergeur, avait RUINÉ tous mes efforts. Si vous n'avez pas lu mes articles sur le sujet : cet incendie avait détruit une grande partie d'un bâtiment, tous les serveurs (des milliers) du site de l'hébergeur avaient été arrêtés. Ça avait mis mon site hors ligne pendant 20 jours, et m'avait fait perdre mon indexation Google.

La perte de mon indexation chez Google signifie que mon site n'y était plus visible, et que j'avais dû TOUT RECOMMENCER depuis zéro ! J'avais été obligé pendant plusieurs mois de demander manuellement l'indexation de mes pages, une par une...

Comme Google représente plus de 99% des visites venant de moteurs de recherche, inutile d'expliquer les conséquences sur mes stats...

Et ma désindexation veut aussi dire que j'ai perdu mon historique chez eux ! Donc Google voit mon site comme étant assez récent (moins d'un an), au lieu des presque 5 ans depuis sa création. Ça aussi a des conséquences, et des ramifications qui ne pourront JAMAIS être corrigées...

Au moment de l'incendie, je venais TOUT JUSTE de finir de migrer à un nouveau serveur, ce qui avait été très stressant. J'avais stabilisé les choses à peine 10 jours avant cette catastrophe... Vous n'imaginez pas le choc que ça m'a fait, j'ai failli TOUT laisser tomber. Si mon serveur avait été détruit, et qu'il avait fallu tout refaire, je n'en aurais pas eu le courage, le site aurait été stoppé définitivement...

Depuis cette période, je suis donc reparti de zéro pour mes stats, évidemment, comme le site était assez gros, j'ai pu assez rapidement remonter, bien plus vite qu'à l'origine, mais la croissance s'était tassée, puis presque stoppée, vers 50% des performances précédentes...

Malgré tous mes efforts, mon nombre de visites ne montait que très, TRÈS, lentement. Plusieurs fois, il y a même eu des baisses ! Mais globalement, la tendance était quand même vers le haut.

Finalement, ce mois-ci, pour des raisons qui m'échappent, il y a eu un PIC de croissance du nombre de visites, et j'ai à peu près atteint le niveau d'avant l'incendie.

Au final, j'aurais donc perdu presque UN AN de croissance à cause de tout ça ! (Et c'est en espérant que ça ne va pas baisser comme c'est arrivé dans le passé.)

Il faut que vous compreniez que ces stats de visites, c'est à peu près la seule chose qui me MOTIVE à continuer. En effet : à quoi bon passer tant de temps et faire tant d'efforts si personne ne lit ce que j'écris ?

Depuis que j'ai lancé mon site (et mes autres projets : blog, podcast et autres), je n'ai eu QUE des problèmes et des soucis ! Mais cette chute dramatique du nombre de visites, c'est ce qui m'a le plus atteint. Essayez d'imaginer la situation ! Comment garder le moral après des trucs pareils ?

D'un côté, je suis content d'être revenu à ce niveau, n'empêche que je ne peux pas ne pas regretter cette année perdue.

Sans ce stupide problème, j'aurais certainement des chiffres BEAUCOUP plus importants que maintenant, et comme j'expliquais plus haut, il va encore falloir des années avant que Google ne voit à nouveau mon site comme étant « ancien » (fiable).

En résumé, je suis content de ces améliorations (pas trop tôt !), mais je reste plus que mitigé...

Bouh !

Bonne année 2022 !

Janv 01
Bonne année 2022 ! 01 Janvier 2022 Larry

Bonne année 2022 !

Ça y est, encore une année qui vient de passer...

Le site lui-même approche de son 5e anniversaire, et ce Blog a été ré-ouvert (après que j'aie été banni sans raisons d'Overblog) le 15 novembre 2020, donc il y a un peu plus d'un an.

Cet article sera le 195e article quand il paraîtra (il a été programmé pour être publié automatiquement le 1er janvier au matin, puisque je ne serai pas chez moi).

Pfffou. L'année aura été difficile, guère mieux que 2020, surtout avec la pression énorme du Covid-19 qui a horriblement compliqué les choses. Beurk.

Enfin, j'aurais quand même réussi à publier pas mal d'articles, notamment sur ce Blog : croyez-moi, je me suis bien mis la pression pour travailler dessus, car ça n'a pas été évident de trouver des sujets.

J'ai vraiment du mal à trouver des idées de choses un peu intéressantes à dire. Je ne sais pas si j'arriverai à soutenir le rythme (en nombre d'articles) en 2022, ça dépendra de mon inspiration, et des choses sur lesquelles je tombe (qui donnent des sujets à traiter). Mais je ferai quand même de mon mieux.

Je n'ai guère de « bonnes résolutions » pour cette nouvelle année... À part essayer de continuer à écrire, malgré le manque de motivation.

Il faudra aussi que j'arrive à ajouter de nouveaux épisodes pour mon Podcast, pour l'instant je n'ai pas trop d'idées de sujets qui seraient intéressants, et des brochures. J'ai commencé à rédiger mon premier livre sur le BDSM, mais ça avance lentement, c'est DUR ! Enfin, il sera fini au cours de 2022, ça c'est sûr.

J'aimerais bien aussi arriver à traiter + de sujets en format « bandes dessinées », un peu comme l'exemple sur la première page de ma première brochure... Enfin, on verra.

En tout cas, voilà encore une année qui s'annonce difficile (notamment avec le Covid), mais je vais voir ce que je peux faire.

Je vous souhaite encore une bonne année dans ces circonstances délicates.

➜ À suivre !

Pourquoi je ne dis pas qui je suis lors de mes visites/reportages...

Déc 25
Pourquoi je ne dis pas qui je suis lors de mes visites/reportages... 25 Décembre 2021 Larry

Tout à l'heure, j'écrivais à une cousine, et j'ai failli utiliser mon pseudo comme signature... Oups, LOL.

Il faut dire que j'utilise tellement ce pseudo que c'est devenu une seconde nature.

Ça m'a fait penser à autre chose : le problème de l'anonymat, pour les gens qui font des enquêtes.

Quand j'allais encore à des Munchs (et autres), je ne me cachais pas d'être le créateur du site, au contraire, j'en parlais souvent, pour voir si ça susciterait de l'intérêt et dans l'espoir d'obtenir des retours/critiques et suggestions.

Par contre, quand je vais en visite pour enquêter, écrire un article, là, je me garde bien de dire qui je suis !

En effet, j'ai lu pas mal d'articles de journalistes (hommes et surtout femmes), et j'ai presque toujours été consterné de voir à quel degré leurs témoignages étaient LOIN de la réalité, en partie parce que leur statut de journaliste leur valait un traitement DE FAVEUR, et vous l'imaginez bien, on se gardait de leur montrer la vérité et surtout les -nombreux- aspects pas glorieux (euphémisme) du « milieu public BDSM ». Certains de ces articles m'ont fait GRINCER des dents, tant il était FLAGRANT que personne d'autre (surtout pas un homme) n'aurait été traité ainsi. Après, on obtient tous ces STUPIDES articles super positifs sur le « milieu BDSM » et sa « bienveillance ». TU PARLES !

Perso, je me garde bien de donner trop d'infos.

Et croyez-moi, surtout en étant un homme, ça me permet de voir plein de choses, notamment la VRAIE attitude des gens que je rencontre.

Comme je dis toujours : si vous voulez voir la vraie façon de penser des gens, une des meilleures méthodes, surtout si vous êtes une fille/femme, c'est d'écouter et regarder comment la personne en face traite (et parle) des hommes, surtout les hommes seuls. Bien entendu, je parle d'hommes « ordinaires », pas de super mecs ayant un physique hors norme et qui sont traité totalement différement à cause de ça... Croyez-moi, on en apprend beaucoup de cette façon, c'est surprenant combien cette méthode indirecte (et très simple) donne une vision sur la personnalité des gens.

C'est avec ce genre de procédés que vous voyez, par exemple, qu'envoyer un mail posant des questions, et précisant bien qu'on est un homme, à un club BDSM n'obtient même pas de réponse. Dites que vous êtes une fille/femme, et voyez la différence...

Il y a quelques années, j'étais allé à la réunion de lancement d'une nouvelle association (de cordes). J'y étais allé uniquement pour faire un reportage sur cette nouvelle structure, en espérant qu'ils/elles auraient appris les leçons de la catastrophe des associations précédentes (qui avaient eu des scandales).

Je n'avais volontairement pas annoncé ma venue, et je ne portais pas mon étiquette habituelle (avec pseudo et nom de mon site, que je porte lors de Munchs). Bref, j'y suis allé totalement en anonyme. Et je me suis bien gardé d'annoncer qui j'étais (sauf plus tard, en particulier, quand j'ai discuté avec 2/3 personnes).

Hé bien, croyez-moi, ça m'a beaucoup appris.

D'abord, j'ai été surpris, puis choqué, de voir le TOTAL manque d'organisation : RIEN n'était prévu pour accueillir des nouveaux/nouvelles, enfin, surtout des nouveaux, il y a toujours quelqu'un pour aller vers des filles/femmes « bizarrement ». C'est une NOUVELLE assoc, je ne sais pas pour vous, mais MOI, la première chose que j'aurais faite à leur place, c'est de placer 2 ou 3 personnes à l'accueil ! Mais non.

Et ensuite, une fois dans la salle, je me suis aperçu qu'en fait, le problème de fond, c'était que presque tous ces gens se connaissaient déjà (il y avait très peu « d'extérieurs »), et ne prêtaient AUCUNE attention à des inconnus. J'ai été totalement ignoré, comme si je n'étais pas là, personne n'est venu vers moi, et mes tentatives de communication n'ont pas été trop bien reçues (euphémisme).

Le manque TOTAL d'ouverture m'a frappé, et comme tous ces gens étaient en petits groupes de connaissances, en pleine discussion, les rares nouveaux étaient laissés dans leur coin. Pour une OUVERTURE, je trouve que ça donne très MAUVAISE IMPRESSION ! C'est déjà pathétique quand ça se passe comme ça dans les clubs BDSM, mais dans une asso, où on ne vient même pas pour draguer, là, c'est un vrai problème.

J'ai quand même discuté avec quelques personnes, dont une que je connaissais des Munchs, mais c'était vraiment difficile, j'ai même été confronté à un bizarre refus de parler de certaines personnes présentes (style : je n'écoute pas vraiment, et cherche des yeux d'autres personnes dans la salle pendant toute la conversation).

Franchement, j'ai été surpris de comment ça se passait. Il y avait CLAIREMENT une mentalité de copinage/on reste entre soi que j'avais rarement vue à ce degré (à part certains petits groupes lors de Munchs).

Bon, je n'étais pas là pour supplier qu'on discute avec moi... Surtout que je ne venais pas pour moi, mais pour eux (pour écrire un article sur leur assoc) après tout ! Après avoir quand même un peu discuté avec quelques personnes, mais n'ayant pas pu interroger les organisateurs/trices, j'ai fini par partir, un peu découragé et surtout SURPRIS. Comment peut-on se comporter ainsi lors de la toute première réunion de lancement ?

Bien sûr, j'aurais pu -facilement- explicitement demander à parler aux organisateurs/trices, surtout en disant pourquoi j'étais là, mais je ne voulais pas faire ça : je voulais ABSOLUMENT d'abord leur parler en anonyme avant de leur dire pourquoi j'étais là.

Si on compare à mon comportement lors des Munchs (quand j'y allais), où j'ai accueilli plein de gens (surtout des jeunes hommes seuls) pour leur expliquer les choses, les rassurer, encourager et aider (quand je pouvais), ça m'a choqué de voir qu'on pouvait aller dans une assoc et se faire traiter comme si on était de trop et même indésirable... Car c'est VRAIMENT l'impression que j'ai eue. Et franchement, je ne m'y attendais pas ! Ça m'a totalement pris au dépourvu. Et bonjour la contradiction avec les « valeurs » annoncées sur leurs pages.

Du coup, vous vous en doutez, il n'y a pas eu d'article, puisque je n'avais pas eu d'infos et vu comment ça se passait.

C'est là que vous voyez à quel point il est IMPORTANT de venir de façon anonyme, pour ne pas avoir de traitement de faveur... Si j'avais annoncé ma venue, pris RDV, en expliquant que je venais pour écrire un article, je vous parie que ça ne se serait pas passé comme ça !