Censure réactionnaire et POIDS des médias américains : allons-nous revenir au 19e siècle ?

Nov 11
Censure réactionnaire et POIDS des médias américains : allons-nous revenir au 19e siècle ? 11 Novembre 2021 Larry

J'ai déjà parlé du problème de la censure dans les médias, notamment comment j'ai été BANNI de diverses plateformes (Blogs et autres) parce que le sujet du BDSM reste tabou et lié au SEXE, et le sexe, de nos jours, c'est de plus en plus censuré !

On a atteint un point tel que c'est devenu ridicule : j'ai même vu passer des articles qui parlent de tableaux ou statues classiques qui étaient censurées parce qu'on voyait un sein... C'est FOU !

Et ce phénomène s'est terriblement développé depuis quelques années.

Il y a quelques jours, je visionnais un film d'horreur/parodie sur YouTube. Comme souvent dans ce genre de films, les héros et héroines sont jeunes et se déshabillent pas mal pendant l'histoire, c'est attendu, c'est un des stéréotypes du genre. Dans cette vidéo, on voyait 3 filles aller se baigner, une avait enlevé son soutien-gorge. Devinez ? Ses seins étaient flouttés ! Et attention, même quand on les voyait à peine sur l'écran, quand la caméra était à au moins 20m, ça restait floutté (pourtant on ne pouvait RIEN voir). Puis le gag, c'est qu'à un moment, la fille TOURNE LE DOS à la caméra, pendant un petit moment, et le flou reste à hauteur de poitrine, sauf qu'on ne pouvait évidemment RIEN VOIR ! Sérieusement...

Vous avez peut-être remarqué, toujours sur YouTube, qu'ils ont durci leur position depuis peu : maintenant, non seulement n'importe quelle vidéo même ANODINE peut être « age-restricted » , mais en plus, maintenant il faut PROUVER qu'on a plus de 18 ans, il ne suffit plus de donner son âge... Perso, je REFUSE de leur donner un numéro de carte bancaire pour « prouver » mon âge. Sans compter que c'est IDIOT, on peut -légalement- avoir une carte en étant mineur... Même sur des vidéos montrant d'anciens jeux vidéos, où les seins sont quelques pixels, on a le problème. Si vous connaissez le YouTuber « Joueur du Grenier », il a rencontré ce problème, quand on voit ses vidéos, c'est FOU ! C'est du tout public, il faut être tordus pour limiter ça à un public adulte !

Pour le BDSM aussi, c'est n'importe quoi ! Maintenant, certaines vidéos, mais PAS TOUTES, sont passées en « age-restricted », sans rime ni raison ! Du coup, je suis obligé, pour les voir, de les télécharger avec un outil qui contourne la restriction, en espérant que ça restera possible... C'est FOU ! Ha, et je précise, que ces vidéos sont juste de personnes qui PARLENT de BDSM, il n'y a pas de démonstrations, ou de nudité, RIEN de tout ça.

C'est un GROS problème, et qui va en empirant !

Les plateformes américaines DOMINENT largement, donc leurs règles sont sournoisement imposées à tout le monde, et finissent -de fait- par imposer ce qui acceptable ou pas de dire ou montrer...

Vu l'important problème d'attitude anti-sexe qui rêgne aux USA, et qui a empiré à nouveau depuis 20 ans, avec leur vieux fond de puritanisme, il ne faut pas espérer une grande ouverture d'esprit.

Le 2d problème, c'est qu'ils ont PEUR de tout ce qui peut de près ou de loin être controversé, car ils pensent que ça pourrait faire fuir les annonceurs (qui sont leurs clients), donc menacer leurs revenus. Du coup, tout ce qui est perçu comme sortant, même un tout petit peu, de contenus « inoffensifs » pose problème. Et donc, vu le problème avec le sexe aux USA (entre autres), donc chez leurs clients, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi TOUS les sujets qui touchent à ça sont ciblés...

Tout ça est nocif au dernier degré. En France, on assiste aussi à un sérieux retour en arrière : même pour des choses qui étaient relativement bien acceptées (seins nus sur les plages par exemple) on voit un rejet de plus en plus fréquent, et ça, les médias l'encouragent !

Je ne pense pas que la majorité des gens se rendent compte de l'effet sournois, presque invisible, que ça a. Mais l'effet est là, je le vois de plus en plus, et je ne suis pas seul à tirer la sonnette d'alarme.

Nous sommes en 2021 ! Et pourtant, on voir clairement un mouvement ultra-réactionnaire de censure, un vrai retour à des idées et « valeurs » du 19e siècle, qu'on aurait pourtant pu penser être dépassées depuis bien longtemps...

➜ Ça m'effraie vraiment de voir ça.

Censure/bannissement : le problème des « plateformes »

Sept 16
Censure/bannissement : le problème des « plateformes » 16 Septembre 2021 Larry

Je voulais revenir sur le problème posé par les « plateformes » du web, du style Blogs, Twitter, Facebook, YouTube, et autres...

Vous aurez peut-être remarqué qu'on parle BEAUCOUP depuis ces dernières années des problèmes de « deplatforming » : quand un compte est banni d'une des grandes plateforme internet, généralement sans recours. On en a beaucoup parlé dans un contexte politique (notamment avec les élections américaines), mais c'est un problème bien plus général !

La vérité, c'est que si vous utilisez un de ces services (généralement gratuits) pour publier du contenu, vous êtes complètement à leur merci, et en cas de problèmes, leur support technique est ridicule, ne résoud le plus souvent RIEN, et il est impossible de contacter une vraie personne, à part si on est une célébrité...

Et le souci, c'est qu'il est difficile de toucher le public sans utiliser ces plateformes, qui ont souvent des monopoles de fait. Et pour les Blogs, il est -très- (trop) difficile pour une personne moyenne de mettre soi-même en place son Blog perso (comme celui que vous lisez actuellement).

Pour vous donner un exemple, sur mon site principal, Google m'envoie 99% du trafic venant de moteurs de recherche... Quand j'ai des soucis avec eux (c'est arrivé plusieurs fois), je ne peux RIEN FAIRE ! Et je ne peux pas m'en passer, puisque ça représente au final 85% des visites totales !

Bien sûr, le problème est d'autant plus grand que vous parlez de sujets « sensibles », comme la politique ou, ce qui nous intéresse ici, la sexualité ou le BDSM...

Remarquez que même pour des sujets totalements banals, disons les échecs, la cuisine, l'élevage du lapin nain angora, vous pouvez être ciblé ou ciblée par des trolls/trolles qui peuvent vous faire bannir (en abusant du système) avec trop souvent aucun recours !

Comme je navigue depuis des années dans le sujet de la sexualité en général et du BDSM en particulier, je suis -malheureusement- bien placé pour parler des problèmes rencontrés quand on traite ces sujets...

Vous vous rappelerez peut-être que j'avais été banni de Overblog, sans explication ni avertissement. Ce qui m'avait forcé à mettre en place ce blog de remplacement en catastrophe... Ça avait aussi eu un terrible impact sur mon référencement chez Google. Et encore, moi au moins, j'avais presque tout sauvegardé (par prudence), donc je n'avais pas perdu mon contenu. Au même moment, d'autres personnes avaient aussi été « purgées » d'Overblog, et avaient TOUT PERDU ! Des années de travail disparues en un clin d'oeil ! (Notez qu'il n'y avait pas de système de sauvegarde simple disponible, moi je sauvais mes pages manuellement !).

Et ça ne m'était pas arrivé que chez Overblog, ça m'était aussi arrivé sur d'autres Blogs et sur Twitter. Sur un blog français, j'avais été banni (sans explications bien sûr) au bout d'une heure, sur Twitter, au bout de quelques minutes (avant même d'avoir fini de mettre à jour mon profil !). Pour Twitter, j'avais protesté, et au bout de quelques jours, mon compte avait été rétabli, mais partiellement : je n'ai JAMAIS depuis pu le faire totalement rétablir (malgré d'autres demandes) : il m'est interdit de créer des tweets... POURQUOI ? Je n'avais même pas fini de remplir mon profil ! La seule explication que je vois : mon pseudo contenait le mot « BDSM ». Et attention ! J'avais bien vérifié que je respectais les règles et tout, je m'étais méfié, mais ça n'avait servi à RIEN. Le plus bizarre, c'est que le BDSM n'est PAS banni de Twitter, j'ai trouvé PLEIN de comptes (dont certains sont même illégaux aux USA) sur le sujet !

LE SOUCI, c'est que quand leurs système automatiques font n'importe quoi (cas fréquent), vous dépendez de la personne du support qui traite votre cas, et si vous tombez (cas fréquent) sur des gens qui sont effarouchés par tout ce qui touche à la sexualité : BAM. Et aucun recours possible.

Comme Twitter ou Facebook sont des monopoles de fait dans leurs domaines, en être banni vous restreint BEAUCOUP pour communiquer avec votre public !

J'avais envisagé de faire des vidéos parlant du BDSM, mais quand j'ai vu l'arbitraire TOTAL sur Youtube, j'ai laissé tomber l'idée... Je ne veux pas être dépendant d'eux et voir soudainement mes vidéos disparaître parce qu'ils ont décidé de purger pour l'utilisation de tel ou tel mot ou tel ou tel thème. Imaginez une vidéo sur le CNC, surtout les « fantasmes de viol ». Je me demande combien de temps elle resterait en ligne, quand on voit que maintenant des mots parfaitement banals sont interdits !

Laissez-moi vous dire qu'écrire sur ces sujets, ce n'est pas drôle ! Et plus le temps passe, plus je constate à quel point il y a des problèmes. Bien sûr, maintenant, je suis totalement indépendant : j'héberge moi-même tous mes sites majeurs, mais ce n'est pas à portée de tout le monde.

C'est FOU !

Jusqu'où vont tous ces préjugés et idées fausses, cette peur de « parler sexe » (car c'est ça le problème de fond) ?