Le problème des faux « bons conseils »

Juin 08
Le problème des faux « bons conseils » 08 Juin 2021 Larry

Traverser la rue, surtout en ville, est dangereux évidemment, c'est pourquoi on est obligé d'apprendre aux jeunes enfants à faire bien attention, où et quand traverser, etc.

Maintenant imaginez la situation -hypothétique- suivante : on explique aux enfants qu'il faut « regarder à gauche » avant de traverser une rue, et C'EST TOUT ! On ne leur dit pas de regarder aussi à droite, de traverser aux passage piètons, de faire attention aux feux, et autres précautions, non, rien de tout ça. La seule et UNIQUE chose qu'on leur rabâche sans arrêt avant de les laisser circuler en ville est de « regarder à gauche ». Vous voyez d'ici le résultat, une telle mentalité ferait peur...

➜ Hé bien, figurez-vous que c'est exactement comme ça qu'on vous prodigue nombre de « conseils » dans le BDSM. C'est choquant !

Avez-vous remarqué qu'il est PIRE de ne savoir qu'une partie de la vérité que de ne RIEN savoir du tout ? Si on attire votre attention sur un seul et unique problème, vous surveillerez celui-ci, et serez beaucoup moins attentif ou attentive à d'autres problèmes, puisqu'on ne vous en a jamais parlé.

Les exemples ne manqueraient pas, mais le plus flagrant, je pense, c'est le fameux conseil de « ne pas frapper les reins ». Dans la presque totalité des cas que j'ai pu lire (ou entendre), ce conseil était donné SEUL, comme si c'était une vérité absolue et définitive. Dommage que ce soit TOTALEMENT FAUX !

(J'ignorerai ici le problème que les conseils de sécurité sont presque toujours donnés avec l'idée de gens qui ont des pratiques intenses (ou plus), et qu'un GRAND nombre ont peu ou pas de sens pour les gens qui se contenteront d'une petite fessée...)

Le VRAI problème, c'est que dire qu'il faut faire « attention aux reins », ne vous dit qu'une toute petite partie du souci : et le bas du dos (de la colonne vertébrale) ? Surtout le coccyx ? Pourquoi ils/elles n'en parlent pas ? Il est bien plus facile de faire mal en tapant dessus par accident qu'en frappant au niveau des reins (ça dépend des pratiques évidemment).

Et c'est juste un exemple : après on pourrait aussi parler des autres parties du corps...

Pendant qu'on y est, je rappelle que pour résoudre ce problème de bas du dos, j'ai inventé une ceinture de protection dont j'explique la construction (très facile) sur mon site...

C'est un problème très répandu dans le BDSM, mais qui est plus profond que ça, on le rencontre partout, surtout évidemment dans les domaines un peu « mystérieux » ou plus ou moins tabous (sexe en général) : les gens tendent FORTEMENT à répéter les « conseils » (généralement simplistes) qu'on leur a prodigués, sans vérifier si ceux-ci sont vrais, ont du sens, ou s'ils s'appliquent à la situation.

Vu comme le BDSM est encore perçu avec plein d'idées fausses, dogmatiques, absurdes, en tout genre, il ne faut pas s'étonner si on y rencontre très souvent ce type de faux « bons conseils » plus ou moins sournoisement dangereux...