Les loups sortent du bois... (Abus et BDSM)

Mai 30
Les loups sortent du bois... (Abus et BDSM) 30 Mai 2022 Larry

Ça faisait longtemps (enfin, pas tant que ça) que je n'avais plus vu passer un cas aussi FLAGRANT...

Depuis quelques jours, sur un des forums du site social BDSM FetLife, on a pu voir passer une discussion sur un sujet très déplaisant.

Une femme (débutant le BDSM) y a posté un témoignage de MAUVAISE expérience avec un dominant qu'elle avait rencontré.

Pour faire simple, pendant son premier essai, leur première rencontre, ça avait bien commencé avant de partir en vrille : elle avait eu du mal avec une gorge profonde (ce qui n'est même pas du BDSM, ça aura de l'importance dans la suite), et il avait refusé d'arrêter cette pratique.

N'ayons pas peur des mots : vu sa description de ce qui s'est passé, c'est un abus, et plus précisemment, un viol. Il n'y a pas d'autres mots, ça tombe EXACTEMENT dans la définition !

Ce témoignage dans un forum majeur a évidemment généré de nombreuses réactions, de sympathie, conseils et encouragements, avant tout.

MAIS, comme toujours dans ces cas-là, les loups (H/F) n'ont pas mis longtemps avant de sortir du bois !

TOUT y est passé.

Depuis les multiples IDIOTS/TES qui contestent que c'est un viol et qui disent que le BDSM consiste à « pousser les limites » (n'importe quoi !), ou qui disent « attention aux accusations » alors que PERSONNE n'a été nommé (pas même un pseudo) ! Jusqu'aux habituels blâmages de la victime, y compris par une modératrice (HONTE sur elle !) et l'élitisme TOXIQUE sur le BDSM qui « ne serait pas Disneyland » (pure stupidité, surtout que le problème n'est PAS arrivé pendant une pratique BDSM !). Et ne parlons pas du @#! qui lance des accusations/insultes parce qu'il n'a pas eu de succès lors d'une tentative de contact avec elle (pathétique)...

Il y a aussi eu quelques classiques accusations stupides à peine masquées contre les hommes seuls (avec l'habituelle exagération des termes du genre morts-de-faim, et tout), m'enfin je n'insisterai pas, à ce point-là, je n'en suis plus surpris, c'est systématique...

Notez qu'on reconnaissait immédiatement la « patte » de certaines de ces personnes, qui comprennent des trolls/es et autres extrémistes sectaires toxiques bien connus/ues.

Franchement, les réflexions et remarques de certaines personnes m'ont scié ! Parfois (pour les intervenants/tes qui ne sont PAS des trolls/es notoires), je me demande si ces gens-là ont simplement lu le témoignage en entier ? Parce que nier les faits présentés à ce point-là, c'est dément ! Surtout quand on en voit retourner la totalité du témoignage pour lui faire dire exactement l'inverse !

BRAVO !

Ha oui, il est beau le BDSM présenté comme ça ! Et je ne pige pas que la modération ne soit pas intervenue pour certains de ces commentaires toxiques...

Sérieusement, quelle HONTE de lire des choses pareilles. Et bien sûr, comme toujours, on reconnaît les mêmes trolls/es plus ou moins sectaires, et super toxiques, qui délirent sur « le BDSM ».

C'est -encore- une triste illustration de ce dont je me plains depuis si longtemps (« Pourquoi les abus dans le BDSM ne cesseront jamais »).

Next Post Previous Post