Pourquoi les problèmes de communication rendent le consentement si important

Janv 22
Pourquoi les problèmes de communication rendent le consentement si important 22 Janvier 2021 Larry

Nous avons déjà discuté dans notre article « BDSM & consentement : le Pourquoi d'une Obsession » des raisons pour lequelles le consentement est si fortement mis en avant dans le BDSM. Principalement, pour se défendre préemptivement contre les accusations d'abus.

Mais la notion de consentement ne s'arrête pas là, et n'est pas -évidemment- limitée aux pratiques BDSM.

Pourquoi parle-t-on tant de consentement de nos jours ?

La réponse est plutôt évidente : parce qu'avant, jusqu'à très récemment, le consentement dans les relations était bien souvent ignoré et certainement pas explicité. D'ailleurs, de façon générale, le sexe était peu (souvent pas du tout) discuté. Nous pouvons remercier pour ça des siècles de pesanteur sociale (et religieuse) qui en rendant le sujet tabou ont créé des siècles de frustration et de misère dans les relations humaines (bravo !).

Discuter -enfin- du consentement semble donc être une bonne chose. Du moins, a priori...

Mais, nous posons une opinion qui va peut-être vous surprendre : nous ne pensons pas que le problème soit le consentement. Selon nous, le vrai problème, c'est le manque de communication, d'échange, et attention, là nous parlons bien de vraie communication : sans tabous, sans sujets abordés à demi-mots, sans sous-entendus. Bref, nous voulons bien parler d'une vraie communication transparente, explicite et complète. Évidemment, pour que ce soit possible, ça demande aussi de se débarrasser des tabous sur le sexe (et des stéréotypes de genre) au niveau de la société, et ça, c'est pas gagné.

➜ En effet, si la communication sur les relations et le sexe était réellement ouverte et sincère, on n'aurait plus réellement besoin de parler de consentement (et d'insister dessus), parce que celui-ci serait déjà géré par la discussion !

Vu ce que nous voyons un peu partout, ce n'est pas demain que nous aurons ce genre de choses, donc l'insistance sur le consentement, à défaut de pouvoir traiter les VRAIS problèmes de fond, persistera longtemps.

Aimer dominer ne veut pas dire avoir un sale caractère !

Janv 21
Aimer dominer ne veut pas dire avoir un sale caractère ! 21 Janvier 2021 Larry

Depuis des années que nous lisons articles et forums, nous rencontrons plein de préjugés et mythes, nous en avons déjà souvent parlé...

Une idée bizarre que nous croisons régulièrement, surtout dans les écrits anglophones, sur le site BDSM FetLife, est la notion, totalement absurde, que pour être dominant il faut que ça soit visible chez la personne, bref que celui-ci ou celle-ci soit autoritaire dans la vie de tous les jours, ce par quoi il faut en réalité comprendre « avoir mauvais caractère » !

Nous rencontrons cette idée sous différentes formes de façon trop régulière pour pouvoir l'ignorer.

Pourtant, il est évident que ça n'a aucun sens !

Il est bien connu que ce qu'on fait dans la chambre à coucher n'est pas forcément ce qu'on fait en dehors : on peut aimer être soumis au lit et diriger une entreprise, ou éviter à tout prix les rôles hiérarchiques mais être très dominant-e au lit (et toute autre variante).

Non, aimer être dominant, ça ne se voit PAS sur le visage, ou même dans le comportement, de la plupart des gens !

Après, les personnes qui propagent ce genre d'idées ridicules se plaignent qu'il « y a très peu de "bons dominants" », ben oui, il faudrait juste qu'elles regardent un peu au-delà de leurs préjugés étriqués...

Et ne parlons pas du fait qu'ici elles parlent avec une attitude élitiste : la plupart des gens font un BDSM relativement soft, il n'y a pas besoin d'avoir des attitudes « dominantes » extrêmes et stéréotypées...

Les préjugés ont vraiment la vie dure...

Un projet de gite BDSM

Janv 17
Un projet de gite BDSM 17 Janvier 2021 Larry

Les endroits dédiés pour faire du BDSM sont rares en France. Que ce soit clubs spécialisés, gites, donjons et autres... C'est bien dommage !

Voilà quelques semaines, nous avons été contactés par un couple (pratiquant le BDSM) qui a lancé un projet intéressant (et ambitieux) de créer une maison d'hôte BDSM en France.

Ayant lu leur projet, répondu à leur questionnaire destiné à cerner les demandes, et vu les photos du site choisi, nous avons trouvé que ce projet méritait vraiment qu'on s'y attarde.

Nous avons d'ailleurs créé une entrée de blog pour en parler.

Les initiatives « BDSM » sont rares en France, donc nous leur faisons de la pub pour donner un « coup de pouce »...

Leur site présente le projet en détails, avec des photos :

https://www.demeure-desirs.fr

Ils ont aussi mis en place un questionnaire. N'hésitez pas à y répondre pour leur faire connaître vos attentes ! C'est une -rare- opportunité pour dire ce qui vous intéresserait, vous, dans une maison d'hôte et d'avoir une influence sur ce qui sera réalisé.

➜ Le questionnaire : https://forms.gle/oK3mM4ZkJaEhBA779

Ils ont aussi créé

La conception du projet est très avancée, avec un lieu déjà choisi (une ancienne ferme) qu'on peut voir sur les photos. Reste évidemment le problème du financement (une levée de fonds sera mise en place).

➜ (MàJ 3 février) La levée de fond a commencé : https://fr.ulule.com/une-maison-dhotes-pas-comme-les-autres, c'est le moment si vous voulez participer !

Nous vous suggérons vraiment de jeter un oeil à leur projet, voire de répondre au questionnaire.

➜ Encourageons ce genre d'inititatives !

BDSM et « argent facile » : une naïveté embarrassante...

Janv 17
BDSM et « argent facile » : une naïveté embarrassante... 17 Janvier 2021 Larry

En consultant le site BDSM FetLife, nous avons encore trouvé plusieurs annonces naïves de jeunes femmes qui pensent qu'il suffit de poster une annonce avec quelques insultes pour que les hommes se jettent à leurs pieds pour leur envoyer de l'argent.

C'est embarrassant de voir ça... Et insultant pour les hommes soumis (sans compter le sexisme latent, mais nous n'insisterons pas sur ce point).

Et elles ne font vraiment AUCUN effort : pas de photos « attirantes », des textes brefs et visiblement non réfléchis et bourrés de préjugés et de stéréotypes sur les hommes soumis (supposés être la cible) sans compter les fotes d'ortograf.

Mais le plus bizarre, c'est que nous avons même lu des articles de magazines (que nous ne félicitons pas) qui présentent ce genre de choses comme étant un moyen de se faire de l'argent... Consternant de naïveté (et de simple stupidité).

➜ Non, le BDSM ce n'est pas un moyen magique de faire facilement de l'argent, ça serait trop simple !

Sérieusement, comment peut-on réellement croire qu'il suffit de quelques insultes (déplacées) pour se faire submerger de demandes et d'argent ? Elles ne font même pas l'effort minimal de se renseigner sur la domination (financière et réelle) !

Et ça fait des années que nous voyons passer ce type d'annonces, certaines plus naïves que d'autres, parfois même carrément désagréables (non, dominer n'est pas synonyme d'avoir une mauvaise attitude et un sale caractère !).

C'est embarrassant de voir une telle naïveté.

Nous sommes arrivés en 3e place de la 1re page sur Google.fr pour le terme « BDSM » !

Janv 17
Nous sommes arrivés en 3e place de la 1re page sur Google.fr pour le terme « BDSM » ! 17 Janvier 2021 Larry

Aujourd'hui, le 17 janvier 2021, notre site est arrivé (à notre connaissance) pour la première fois en 3e position de la première page de Google.fr quand on fait une recherche sur le terme « BDSM ».

Nous avions déjà écrit être parvenus en première page pour ce terme en novembre 2020, et depuis nous sommes restés sur cette première page, ce qui n'avait RIEN d'évident, en fait nous redoutions une forte baisse et retourner (encore) dans les pages suivantes. À ce moment-là, nous étions même arrivés à nous maintenir en 4e ou 5e place pendant plusieurs semaines (les chiffres bougent beaucoup), mais depuis nous avions baissé de rang pour passer même en 7e position (ce qui reste très correct bien sûr). Ce rebond est imprévu et intéressant.

Comme précédemment, nous nous disputons les premières positions avec Wikipedia, le Wiktionary, le site bdsm.fr, un sex-shop et le site porno xHamster. Chacun de ces sites est difficile à dépasser vu leur taille et ancienneté...

➜ Actuellement, nous sommes donc arrivé en 3e position, derrière Wikipedia et le Wiktionary, qu'il sera probablement impossible de dépasser...

Paradoxalement, nous avons eu une forte baisse de nos visites par rapport à Novembre 2020 (qui avait connu une vraie explosion du nombre de visites). Nous ne nous attendions donc pas vraiment à une nouvelle hausse et encore moins à battre ce record, même si ça n'a été que temporaire !

Rappelons que le mot « BDSM » est évidemment très générique, il est donc beaucoup plus difficile de passer -et de rester- en première page que pour des recherches un peu plus spécifiques (par exemple « BDSM SSC »), nous avons une énorme concurrence, ne serait-ce que par les sites pornos et les sex-shops.

➜ C'est une nouvelle étape psychologique encourageante que d'être ainsi arrivés à ce résultat !

Nous savons que ce rang bougera, les chiffres de Google varient assez fortement d'un jour à l'autre, et les rangs relatifs des différents sites dont nous avons parlé plus haut sont régulièrement échangés (sauf pour Wikipedia et le Wiktionary).

Une surprise : des articles décents de présentation du sadisme/masochisme (et BDSM)

Janv 14
Une surprise : des articles décents de présentation du sadisme/masochisme (et BDSM) 14 Janvier 2021 Larry

Nous nous plaignons souvent, très souvent, et à juste titre (malheureusement) des problèmes que nous voyons dans les articles ou études (présumés sérieux) sur le BDSM.

C'est embarrassant de lire des écrits par des pros qui parlent visiblement de sujets qu'ils/elles ne comprennent pas ou sur lesquels on les voit projeter leurs préjugés et stéréotypes.

Mais, aujourd'hui, nous avons eu une bonne surprise : nous avons trouvé quelques articles intéressants et d'une bonne qualité (surtout comparé aux habituelles élucubrations que nous rencontrons) ! Nous avons aussi trouvé dans la foulée, un article très intéressant sur les problèmes de mythes (et la stigmatisation qui en résulte) du travail du sexe, mais cette étude sera utilisée dans notre article à venir sur les métiers du sexe dans le BDSM...

Celui que nous trouvons le plus intéressant est le premier, qui présente les termes Sadisme & Masochisme en les replaçant dans le contexte historique de leur création puis les décrit à mesure des modifications de conception qui ont suivi...

Cet article est particulièrement clair sur les problèmes créés par les psychiatres (et psychanalystes) qui ont stigmatisé ces pratiques, ce qui a eu d'énormes répercutions jusqu'à nos jours. Nous en reparlerons en détails dans un article complet de notre site, mais historiquement, la psychiatrie est probablement l'ennemi numéro un, qui a eu le plus d'influence négative sur les pratique de type BDSM (et malgré des améliorations, c'est loin d'être fini !).

Un des plus gros problème est que ces auteurs ont écrit sur un sujet dont ils ne savaient RIEN et y ont projeté tous les préjugés toxiques de leur époque (y compris les absurdités du genre « les femmes sont naturellement masochistes »), avec pour résultat une pathologisation du BDSM qui a fait énormément de mal en fournissant des (pseudo)-arguments contre le BDSM, encore utilisés de nos jours, bien que ces « théories » (élucubrations) aient été rejetées depuis.

Si vous lisez en anglais, nous vous recommandons leur lecture !

Une ignorance embarrassante...

Janv 11
Une ignorance embarrassante... 11 Janvier 2021 Larry

C'est embarrassant, vraiment embarrassant...

Vous savez, lors de nos recherches, nous tombons régulièrement sur des articles, entrées de blogs, études et autres qui contiennent de sérieuses stupidités. Nous râlons souvent sur le sujet, et avons de bonnes raisons pour ça malheureusement...

Lors de nos recherches pour de futurs articles sur le consentement, le CNC (Consensual Non-Consent) dont les simulations de viol (un sujet délicat évidemment), nous avons lu divers articles, parfois intéressants, parfois non, le plus souvent superficiels, souvent bourrés d'erreurs, de mythes, de préjugés. Bref, la routine.

Parmi ceux-ci, nous avons -encore- trouvé une stupidité qui sort du lot. Sincèrement, cette lecture nous a profondément consternés. En seulement 2 (longs) paragraphes de blog, son auteure nous a fait une « admirable » démonstration d'ignorance, et les commentaires en dessous du blog ont enfoncé le clou. Comment peut-on être si ignorant-e-s ?

Référence : https://rampages.us/daviescb/2019/04/09/can-rape-be-a-kink

EFFRAYANT. Lire des choses comme ça nous fait bondir !

Bien entendu, elle commence par des bons petits préjugés sexistes toxiques contre « les hommes », BRAVO ! On retrouve direct les attaques classiques de mauvaise foi et les généralisations abusives. Le vocabulaire utilisé ne trompe pas, nous avons directement reconnu le style habituel du type de personnes qui proclament très haut lutter contre les injustices tout en discriminant (et diffamant) violemment sans arrêt (mais le paradoxe ne les arrête pas). Bien entendu, si vous lui demandez si son petit ami (dont elle parle dans un autre article), son père, son frère, ses cousins, etc. sont les « monstres » qu'elle décrit, la réponse sera « non ». Mais ça ne l'empêchera pas de parler des « Hommes »... Consternant.

La lecture de ses autres articles nous en a dit beaucoup sur sa mentalité :

  • (https://rampages.us/daviescb/2019/03/28/dont-trust-12) You’re racist if you’re a white person living and benefiting from white privilege (which we, white people, ALWAYS do) ➜ référencer des théories bidon (pour masquer son racisme) ne lui donne pas raison !
  • (https://rampages.us/daviescb/2019/03/08/bring-it-on) cultural appropriation ➜ sérieusement ? TOUT est de « l'appropriation culturelle » si on suit le raisonnement de ces gens-là. Remarquez aussi le profond racisme : seuls les blancs peuvent faire de « l'appropriation » selon eux, bonjour la logique et le manque total de sens.
  • (https://rampages.us/daviescb/2019/02/15/being-alive) I don’t have much tolerance for ignorance, men, and lots of other random things. ➜ Bravo, on est fixé sur la raison pour laquelle elle tape sans arrêt sur « les hommes » (ce qui ne l'empêche pas d'avoir un petit ami comme nous l'avons écrit plus haut).

Vous nous direz qu'elle est encore étudiante, mais ça n'excuse pas tout, loin de là, surtout pas l'hypocrisie affichée et le message clairement anti-hommes (et anti-blancs accessoirement).

Nous aurions beaucoup à dire sur la stupidité de ses arguments sur les « robots » (poupées sexuelles contenant quelques automatismes basiques), RIEN de ce qu'elle écrit ne tient la route ! Les arguments spécieux qu'elle utilise n'ont rien de nouveau, et ne sont certainement pas originaux, ce sont exactement ceux utilisés par les extrémistes anti-hommes.

Un extrait : « These robots are there for male consumption whenever they’d like. ». Sérieusement ? C'est pathétique d'utiliser de tels « arguments », qui n'en sont certainement pas d'ailleurs... Notez comme sa façon biaisée de présenter les choses est stigmatisante et diffamante (et totalement injuste) pour les hommes.

Non, poupées gonflables, ou en latex et poupées-robots n'encouragent pas le viol, contrairement à ce qu'elle dit : ça n'a AUCUN SENS. Croit-elle vraiment que « les hommes » sont si stupides ? Qu'ils ne savent pas distinguer la réalité et la fiction ? Même un enfant en bas âge sait distinguer entre une peluche de chat et un vrai chat...

Mais quand on passe à ses « raisonnements » sur le viol (simulation de viol / CNC) dans un contexte BDSM, alors, là, c'est la totale.

Elle montre un manque absolument TOTAL de compréhension du sujet, des préjugés toxiques et parle de choses qu'elle ne connaît pas et sur lesquelles elle n'a pas pris 5 minutes pour se renseigner. C'est effrayant d'ignorance. Par exemple, elle ne sait visiblement pas que les fantasmes de viol sont un des fantasmes sexuels les plus répandus, c'est connu depuis au moins les années 50 (voir les études de sexologie de Kinsey). Mais surtout, le gros problème, c'est qu'elle juge brutalement, alors qu'elle ne comprend pas la différence entre réalité et fiction. Faire « pan, t'es mort ! » dans la cours de récré quand nous avions 5 ans, n'a pas fait de nous un tueur en série ! Même les enfants savent ça !

Un extrait particulièrement révélateur de son ignorance :

But, someone who is having fantasies about raping another person should be put into therapy where they can discuss their primitive and disgusting urges, not ejaculating in a robot they just “raped”.

Pathétique ! Ha, ça, encore une fois, le manque total d'éducation sexuelle se fait bien sentir. Allié aux stéréotypes sexistes anti-hommes (pour ne pas dire la haine des hommes), ça ne fait pas trop bon ménage...

Les commentaires qui suivent son texte sont exactement du même tonneau : d'une ignorance absolue, c'est VRAIMENT navrant.

➜ Quand on ne connait RIEN à un sujet, mieux vaut ne pas écrire dessus, surtout si c'est pour porter des jugements sans appel qui ne font que montrer qu'on est ignorante et bourrée de préjugés... Et en plus, elle pense pouvoir donner des leçons et faire la morale aux autres ! Encore une fois, un bel exemple de préjugés, de mauvaise foi, d'ignorance : c'est tout simplement embarrassant.

Bonne année 2021 !

Janv 02
Bonne année 2021 ! 02 Janvier 2021 Larry

L'année 2020 est enfin finie, l'année 2021 commence : bonne année !

Cette année 2020 aura été vraiment spéciale, et pas trop plaisante, pas vrai ? Le Covid-19 a fait des dégâts considérables et rendu la vie difficile (ou plus) pour tout le monde.

Espérons que les choses se tasseront au cours de 2021, avec l'arrivée des vaccins notamment. Mais il est sûr qu'il faudra encore du temps avant que la situation revienne plus ou moins à la normale.

De notre côté, le Covid-19 a eu de sérieuses conséquences sur nous, et a empiré nos problèmes persos (familiaux notamment) qui nous ont pourri la vie toute l'année (stressants au dernier degré)...

Bilan 2020

Alors, pour revenir à notre site, quel est notre bilan pour 2020 ?

Hé bien, c'est mitigé, comme vous le savez déjà si vous nous suivez régulièrement.

Les points positifs

D'abord, nos statistiques de visites ont explosé cette année ! Voir les détails ici.

Nous avons dépassé les 150 000 visiteurs/visiteuses uniques (150 531 pour 182 615 visites au total), ce qui représente 451 851 pages vues (environ 300 000 si on élimine la page de vérification d'âge).

La hausse la plus brutale s'est produite en Octobre/Novembre, nous avons même dépassé les 1 000 visites en un seul jour ! Depuis le nombre de visites par jour est nettement retombé (nous nous y attendions), mais devrait croître à nouveau...

Nous avons aussi publié de nombreux articles, souvent longs et dont certains sont montés directement dans le « top » des plus lus du site.

Les points négatifs

Malheureusement, tout n'a pas été rose, loin de là.

D'abord, nous avons été bannis de multiples plateforme : Twitter (avant même d'avoir posté un seul message !), divers Blogs, et surtout de Overblog. La fermeture de notre compte Overblog a été brutale et surprenante, car nous avions déjà bien rempli notre Blog depuis des mois. D'un coup, sans prévenir ni expliquer pourquoi, notre blog a disparu, sans même la possibilité de récupèrer les données, RIEN. Nous aurions tout perdu si nous n'avions pas, par méfiance, fait des sauvegardes régulières (visiblement d'autres personnes ont eu le même problème au même moment, mais n'ayant pas de sauvegardes ont réellement tout perdu). Au final, nous avons quand même perdu quelques articles récents, mais nous avons pu les retrouver dans le cache de Google et recréer ceux qui restaient... Finalement, nous avons décidé de nous héberger nous-même (vous êtes actuellement sur ce nouveau site), ça a été du travail, mais maintenant, on ne pourra plus nous censurer ainsi. Tout ça a été terriblement stressant !

Pour notre site, encore une fois, nous avons constaté un manque terrible de participation/retour : le nombre de messages reçus reste ridiculement faible, la majorité sont des messages vides (« test », « bonjour »). Quand à nos tentatives pour trouver des personnes qui acceptent de répondre à nos questions, le nombre de réponse a été dérisoire, et nos demandes d'interviews ont été un échec complet (pas une seule réponse) !

Tout ça est terriblement frustrant et décourageant...

Sincèrement, ça a eu un GROS impact sur notre productivité.

Enfin, histoire de nous achever, la fin de vie d'un outil a obligé notre hébergeur a supprimer, à partir de février 2021, l'offre d'hébergement que nous utilisons actuellement. Le problème étant qu'ils n'ont pas proposé de remplacement, avec la nouvelle version de l'outil par exemple, c'est incompréhensible ! Ça nous a mis un coup énorme au moral, et ce n'était VRAIMENT pas le bon moment. Actuellement, nous ne savons toujours pas ce que nous allons faire fin février... Nous espérons quand même pouvoir transfèrer nos projets sur un autre type d'offre, mais ça demandera vraiment beaucoup de travail (sur des sujets stressants), ça ne donne pas envie ! Enfin, on verra bien.

Bref, une année très stressante. En décembre, nous avions presque décidé de tout laisser tomber... Trop de stress, de déceptions, de soucis en tout genre. Depuis, nous avons un peu repris espoir, un peu, mais il s'en est fallu de peu que nous fermions le site direct, par dégoût et découragement... Maintenant, nous avons décidé d'essayer de continuer, ce sera peut-être difficile à la période charnière de renouvellement : fin février/début mars, mais on verra bien. Croisons les doigts pour qu'il ne nous arrive pas encore de catastrophes...

Le problème de qualité des vidéos porno

Déc 09
Le problème de qualité des vidéos porno 09 Décembre 2020 Larry

Nous avions publié en début d'année un article présentant des vidéos BDSM sélectionnées par nos soins.

Nous avions parlé du problème de récupérer les vidéos, parce qu'elles disparaissent souvent.

Par contre, nous n'avions pas parlé du problème de leur qualité.

Un bon nombre de vidéos pornos BDSM intéressantes sont malheureusement tournées dans de mauvaises conditions, ou par des gens qui ne font VRAIMENT pas attention : lumière des projecteurs dans la caméra qui cache tout, contre-jour, mauvais choix d'angles, etc. Il y aurait beaucoup à critiquer à ce sujet.

Un autre GROS problème est que ces vidéos, même si elles ont été tournées avec du bon matériel (récent) et par des gens un minimum compétents, ne sont pas encodés puis téléchargés avec une bonne qualité ! Ça gâche souvent la vidéo : rien ne sert d'avoir une vidéo tourné en 720p ou 1040p si la faible qualité de l'encodage fait que tout est flou au moindre mouvement.

Un autre problème est que beaucoup de vidéos anciennes, surtout certaines « classiques » qui ont eu spécialement du succès et sont sans arrêt re-téléchargées par diverses personnes, voient leur qualité se dégrader à chaque fois. Soit la personne qui la remêt dans un site l'a modifiée et lui a fait perdre en qualité, soit le site retranscode la vidéo et on perd en qualité.

Un exemple connu est la série (ancienne) de vidéos « sorrow of a russian girl », ainsi que les vidéos de RGE et de Lupus Pictures. Les vidéos de « sorrow » étaient déjà de faible qualité au départ (elles sont anciennes), on ne les trouve qu'en 240p, ce qui est pitoyable, et les incessants ré-upload n'aident pas à la qualité.

Tout ça est très dommage ! Certaines vidéos (comme « sorrow ») anciennes, amateurs, ou dont le studio a fermé depuis longtemps, ne sont plus accessibles qu'en des versions dégradées, avec aucune possibilité de les améliorer vraiment. Et bon nombre de vidéos rares, exceptionnelles ne sont ainsi plus disponibles qu'en des versions dégradées, de qualité vraiment très faible. C'est vraiment du gâchis...

Comment nous avons multiplié par 10 notre nombre de messages reçus

Déc 08
Comment nous avons multiplié par 10 notre nombre de messages reçus 08 Décembre 2020 Larry

Un des GROS problèmes que nous rencontrons avec notre site est le très faible nombre de retours de nos lecteurs et lectrices...

Notez qu'environ 50% des messages reçus sont inutiles : des messages du genre « test » ou « bonjour » ou autres.

Ces retours nous sont très utiles pour plusieurs raisons :

  • amélioration du site (suggestions)
  • idées & témoignages
  • [le + important !] motivation (surtout quand ce sont des remerciements)

Malheureusement, notre nombre de messages était terriblement faible, pour l'année 2018, par exemple, nous en avions reçu 3. TROIS, en tout et pour tout ! De quoi se décourager... Depuis, ça s'est nettement amélioré, mais la quantité restait très faible (une petite poignée par mois).

Le souci était que nous ne permettons pas les commentaires, pour des raison évoquées dans cet article, et le seul moyen de nous joindre était par notre page de contact. Malheureusement, la plupart des personnes qui viennent voir le site ne pensaient pas à nous écrire, ne voyaient pas la page de contact ou tout simplement n'avaient pas envie de l'utiliser...

Devant ces résultats très décourageants, nous avons, depuis un bon moment déjà, mis en place une nouvelle stratégie : en bas de la plupart des articles, nous avons inclus un formulaire de retour, qui permet aisément d'envoyer un message, sans quitter la page.

➜ Et cette stratégie a largement payé !

Depuis, nous recevons au bas mot 10 fois plus de messages qu'avant. Le nombre de personnes qui nous contactent par le formulaire de la page de contact est toujours dérisoire, presque tous les messages nous parviennent par ce nouveau système...

En simplifiant, et surtout en mettant le formulaire sous les yeux de nos lecteurs/lectrices, qui ne peuvent pas ne pas le voir, nous avons vraiment incité beaucoup de personnes à réagir, qui n'auraient probablement pas eu envie (ou pensé) de le faire autrement.

Aujourd'hui, nous venons de faire une grosse mise à jour de ces messages, qui sont maintenant gérés de façon centralisée (un seul texte d'explication du formulaire, partagé par toutes les pages). La présentation du formulaire de retour est encore plus mise en avant, nous verrons si ça nous mène à encore plus de retours...