Le problème avec Wikipedia (en français)

Nov 23
Le problème avec Wikipedia (en français) 23 Novembre 2020 Larry

Ce n'est pas la première fois que nous nous plaignons de ce problème : avez-vous déjà fait des recherches sur Google.fr pour des termes du genre « BDSM » ou « bondage », pour ne donner que 2 exemples ?

Ces recherches donnent systématiquement des résultats dans lesquels les articles de Wikipedia (en français) sont en première place, et même des extraits, présentés sur le côté, comme si c'étaient des références...

Le problème ? C'est que les articles de Wikipedia en français sont bourrés de problèmes, de biais, de mythes, de préjugés, de délires, c'est le total n'importe quoi (et nous sommes gentils).

Un exemple basique, ci-dessous, voici une capture d'écran du résultat affiché sur le côté de l'écran quand on fait des recherches sur le terme Bondage ou BDSM sur Google.fr.

Cette définition est complètement RIDICULE et FAUSSE. Elle est extraite du Petit Robert, mais celui-ci contient une définition absurde, qui date d'une époque révolue où le BDSM était mal compris et peu connu.

Le bondage serait « un comportement sexuel humain sadomasochiste qui consiste à ligoter son partenaire, dans le cadre d'une relation de soumis/domination » ? N'importe quoi ! Le sadomasochisme n'a rien à faire là-dedans, c'est un tout autre problème, quand à la relation soumis/domination, pareil : ça n'a rien de spécifique au Bondage, ils confondent et mélangent tout !

Vous trouverez d'ailleurs de bien meilleures définitions dans d'autres dictionnaires. Par exemple, chez Larousse : « bondage n.m. Pratique sexuelle qui consiste à attacher son partenaire. » (https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/bondage/188070). Une definition simple, basique, et bien plus proche de la réalité.

Pourquoi l'article de Wikipedia utilise une définition clairement fausse est un mystère pour nous.

Mais ce n'est pas le seul problème de leurs articles. Loin de là (même si ça part mal).

Prenons celui sur le Bondage, par exemple. Une des sections est nommée « Pratiques japonaises ayant inspiré le bondage ». Hein ? Depuis quand le Bondage (en général) est-il un descendant des pratiques japonaises ? C'est si absurde et ridicule, il suffit de regarder un peu dans le passé pour voir que ça n'a AUCUN sens, personne n'a attendu l'invention des pratiques japonaises ayant mené au Shibari actuel, pour utiliser des attaches (menottes, cordes, chaînes et autres). Vous croyez que les romains par exemple ne connaissaient pas l'existence des fers avec chaînes pour attacher les prisonniers/esclaves ? Non évidemment. Et pareil pour les pratiques sexuelles de type « attaches », évidemment !

Ensuite, comme toujours, on trouve de grandes généralisations qui ne reflètent PAS la réalité, du genre : « La communauté BDSM participe activement à l'éducation de ses nouveaux membres, particulièrement en ce qui concerne ses normes relatives au consentement et à la sécurité. ». NON, stop, c'est n'importe quoi ! Plus de 99% des gens qui font des pratiques de type bondage (ou BDSM) ne font pas partie de « communautés » de quelque sorte que ce soit. Et même dans les « communautés », « l'éducation » est loin d'être ce que décrit cette phrase, très loin. C'est encore un exemple d'excès de « positivisation » qui montre -stupidement- les choses sous un jour « tout le monde il est beau et gentil » qui est totalement éloigné de la réalité.

Mais le pire dans cet article c'est l'énorme insistance (déplacée) sur les côtés psychanalytiques, basés sur des auteurs présentés comme références alors qu'ils ne le sont clairement pas (au contraire) ! C'est la plus longue section de l'article, pourquoi ? Ça n'a rien à faire dans un article généraliste, même si on ignore les délires présentés dans cette partie...

Vous allez nous dire, ben, Wikipedia peut être édité librement : il suffit de mettre l'article à jour ! Oui, c'est bien le principe. Mais si vous avez déjà édité Wikipedia en réel, vous avez bien dû remarquer que beaucoup d'articles sont « défendus » contre toute modification. Par exemple, ça nous est arrivé de corriger des fautes de frappes (mineures) dans des articles, pour voir nos corrections effacées quelques minutes plus tard ! Pour des FAUTES de FRAPPE, donc 100% objectives ! Après ça, comment voulez-vous garder l'espoir de corriger des articles surveillés par ce genre de personnes (c'est un problème répandu). Dans le cas des articles sur le BDSM, nous avons vu les discussions sur leurs pages respectives : affolant ! Des pages et des pages de discussions, souvent stériles et oiseuses, des pinaillages, un déni total du bon sens, et au final, c'est de toute façon le n'importe quoi qui l'a emporté... Comment voulez-vous corriger quoi que ce soit face à des gens comme ça ?

Et le gros problème, c'est que beaucoup de personnes vont lire ces articles en pensant qu'ils sont fiables ! C'est un réel problème.

Elles ne savent pas ce qu'elles font !

Nov 20
Elles ne savent pas ce qu'elles font ! 20 Novembre 2020 Larry

Il y a quelques jours, nous avons retrouvé une vidéo (porno) de BDSM où 2 jeunes femmes fouettaient un homme.

Cette vidéo nous a rappelé un problème que nous avons constaté à de multiples reprises dans des vidéos BDSM : les actrices qui y tiennent des rôles de dominatrices, ne savent pas ce qu'elles font, à un degré parfois choquant, c'est presque effrayant !

Vous aurez remarqué que nous parlons uniquement des actrices, pas des acteurs. La raison est que dans les vidéos où ce sont des hommes qui dominent, leur « look » est moins important, et ce sont souvent des personnes expérimentées : on retrouve d'ailleurs presque toujours les mêmes (dans chaque studio), par contre, pour les femmes, dans un certain nombre de vidéos, les actrices sont de complètes débutantes en BDSM, elles sont recrutées sur leur physique, pas sur leurs connaissances. Parfois ce sont des actrices qui tournent dans des pornos plus « classiques », c'est le cas de la vidéo évoquée en début d'article. C'est surtout vrai pour des actrices jeunes (la 20aine), bien sûr il y en a aussi plein qui sont expérimentées...

Par exemple, il y a quelques années, nous avions vu une vidéo d'un studio japonais connu (Night24). Le dominant était leur acteur principal, qui figure dans la plupart de leurs vidéos BDSM depuis des années, il connait la musique. Mais dans cette vidéo il était accompagné d'une jeune « dominatrice » qui visiblement n'avait aucune idée des risques, c'est un miracle qu'il n'y ait pas eu d'accident (entre parenthèses, l'acteur aurait dû réagir à ça, c'était flagrant). Par exemple, en fouettant une actrice soumise attachée, elle utilisait un fouet à longue mêche, un type d'accessoire très difficile à maîtriser, et elle donnait des coups sur le corps de la soumise sans réellement savoir les contrôler : la mêche s'enroulait autour du corps de la soumise (normal) , mais à plusieurs reprises on voyait nettement qu'elle ne faisait pas attention à l'angle du fouet, et le bout de celui-ci remontait dangereusement près du visage de l'autre actrice ! Il aurait suffit d'un minuscule coup de malchance pour que le fouet, mal dirigé, atteigne le visage, causant des dommages qui auraient pu être très graves, voire irréparables (au niveau des yeux) !

Dans d'autres vidéos, nous avons vu que les actrices étaient un peu génées et nerveuses, c'était clairement leur « première fois ». Elles faisaient ce qu'elle pensaient être le comportement « normal » d'un dominatrice, ce qui était attendu d'elles, mais ne réalisaient pas que c'était bien loin de la vérité. Par exemple, on les voyait donner des coups n'importe où, n'importe comment, visiblement sans se rendre compte de ce qui fait mal ou pas, ni des emplacements à éviter. Leur dialogue aussi est souvent déplacé et inadapté...

Trouver une actrice porno jeune, mignonne, et ayant des connaissances en BDSM est difficile, donc le prérequis du BDSM passe souvent à la trappe, ce qui n'est pas sans poser de problèmes. Remarquez aussi que les producteurs sont fortement en tort : le BDSM ça s'apprend, il n'aurait pas été très dur d'expliquer un minimum ce qu'elles devaient faire (ou éviter de faire !). Mais le monde du porno n'est pas vraiment connu pour être rempli de gens sérieux et raisonnables...

Notre première « insulte » (LOL)

Nov 20
Notre première « insulte » (LOL) 20 Novembre 2020 Larry

Hier, nous avons reçu un message, envoyé à l'aide d'un des formulaires situés en bas de pages sur notre site.

Ce qui est spécial, notable, dans ce message, c'est que c'était la première fois que nous recevions un message « d'insulte », du style « Faut être tarés pour aimer ça ! Je les plains. ». LOL.

Nous ne recevons pas souvent de messages, environ la moitié sont à jeter : un simple mot (« test » ou « bonjour »), parfois des trucs incompréhensibles, ou des demandes bizarres (bourrées de fôtes) « cherche une maitress » (oui, une ligne, sans explication ni même adresse de contact).

La majorité des messages sont anonymes (ce n'est pas une surprise, nous avions prévu l'option pour ça).

Mais le plus rigolo est vraiment quand des personnes posent des questions et ne fournissent pas de mail : comment voulez-vous leur répondre ?

De temps en temps, rarement, nous recevons aussi des messages plus ou moins « trolliens » : critique de choses que nous n'avons clairement pas dites (apprenez à lire !), et autres remarques élitistes bizarres qui prêtent à rire.

Mais c'est bien la première fois que nous recevons un de ces (malheureusement) classiques messages bourrés d'ignorance et de préjugés. Ce n'est pas par hasard que nous avons écrit des articles dénonçant tous ces préjugés ridicules, mais comme vous le savez, il est très difficile, voire impossible, de raisonner les personnes qui ont ce type d'idées, surtout en matière de sexualité (avec tous les tabous). Si ces personnes dédiaient autant de temps à se renseigner qu'à cracher leur venin, ça aiderait !

Ha, ça, non, c'est pas gagné !

Nouvel article : présentation de Druuna

Nov 20
Nouvel article : présentation de Druuna 20 Novembre 2020 Larry

Nous avons venons d'ajouter un article qui présente Druuna : un personnage de BD érotique, avec des tendances BDSM, qui nous avait marqués dans les années 1980/90.

Nous avions depuis longtemps envie d'écrire des articles présentant des bandes dessinées (y compris manga) ou des films/vidéos et dessins animés ayant un rapport avec le BDSM. Malheureusement, comme nous l'expliquons dans cet article, lorsque nous avions enquêté pour savoir quelles sont les conditions d'utilisation d'extraits (pour illustrer nos articles), il s'est avéré que là où avant il y avait une tolérance pour une utilisation raisonnable d'exemples, maintenant, le contenu d'une simple case peut créer des problèmes (même si on est à but non lucratif) ! Quand aux prix demandés pour une seule case, ils sont exhorbitants, scandaleux, ridicules. Bref, un article sur un media visuel sans illustration : c'est nul, donc nous avions renoncé à écrire ces articles. Bien sûr, il y aurait la solution de créer nos propres illustrations façon « fan art », mais c'est dur à faire et prend beaucoup de temps...

Finalement, nous nous sommes quand même lancés pour présenter Druuna. Nous avons créé une illustration (sans prétention) et pondu ce petit article de présentation...

Il faut expliquer que les albums Druuna font partie des BD qui nous avaient marqué. Ce ne sont pas les plus orientés BDSM que nous lisions, ils ne sont même pas pornographiques, mais ils ont toujours fait partie de nos favoris.

Nous allons aussi essayer de nous motiver pour ajouter d'autres auteurs/séries...

Bonne lecture !

Bonne nouvelle pour le Blog !

Nov 17
Bonne nouvelle pour le Blog ! 17 Novembre 2020 Larry

Victoire !

Enfin une bonne nouvelle : notre nouveau blog fonctionne enfin comme nous le voulions !

Ça a été dur, très dur, mais nous sommes parvenu aujourd'hui à corriger les derniers problèmes restants avec notre nouveau blog. La gestion de l'arborescence des articles (pour les grouper par années et mois) s'est avérée complexe et a cassé des plugins qui n'étaient pas à jour. Il a donc fallu trouver des solutions. Rien de bien drôle, croyez-nous, surtout qu'il y a peu de docs sur ces aspects-là...

Si vous voyez quelques pages que vous aviez visitées qui ne marchent plus, c'est normal : elles sont toujours là, c'est juste que toutes les URL ont été changées pour une meilleure préparation des années à venir.

Enfin, c'est fini, nous allons maintenant pouvoir nous concentrer sur le contenu !

Au final, nous avons réussi à retrouver à peu près toutes fonctionnalités de l'ancien blog (et même plus), avec une meilleure maîtrise de ce que nous voulons pouvoir gérer.

Au fait, nous vous signalons que le blog dispose, comme notre site principal, de flux RSS (et Atom) pour vous tenir au courant de nos mises à jour.

Nous allons donc aussi pouvoir -enfin- recommencer à travailler sur la mise à jour du site (Univers-BDSM.info) qui avait été mise en pause évidemment. Notre prochain gros article est donc à nouveau remis en haut de la pile de choses à traiter !

➜ À suivre, et n'oubliez pas de revenir nous visiter de temps en temps !

Listes de Munchs BDSM en France et en Belgique

Nov 17
Listes de Munchs BDSM en France et en Belgique 17 Novembre 2020 Larry

Nous avons récemment ajouté 2 articles qui vous proposent des listes de Munchs organisés en France et en Belgique.

Rappelons qu'un Munch est une réunion publique (généralement dans un bar/restaurant) où on peut rencontrer des personnes intéressées par le BDSM pour discuter, etc.

➜ Notre liste des Munchs BDSM (en France)

➜ Notre liste des Munchs BDSM (en Belgique)

Nous avions cette idée dans notre pile de choses à faire depuis très longtemps, mais c'est une question/remarque d'un de nos lecteurs qui nous a décidé à la remettre en « haut de la pile ».

Comme vous le savez déjà probablement, il n'y a pas beaucoup d'évènements BDSM organisés en France, même les clubs spécialisés sont rares, on les compte sur les doigts d'une main ! Pareil pour les Munchs : l'offre est carrément minimale, même dans les zones les plus denses comme Paris.

Sur la région parisienne, par exemple, il y en a plusieurs qui ont visiblement stoppés ces dernières années, maintenant on n'en a plus qu'un gros et quelques plus petits, plus ponctuels et plus ciblés (Munch anglophone ou encore réservé aux « jeunes »).

Bien entendu, la pandémie n'a pas aidé et tout s'est arrêté, certains ont été remplacés par des évènements virtuels, qui ne vont d'ailleurs pas sans poser certains problèmes.

Du coup, cette liste n'est pas trop d'actualité, mais la pandémie (et le confinement) ne durera pas éternellement...

Après avoir pas mal fouillé, à droite et à gauche, nous avons réussi à trouver quelques annonces qui paraissaient fiables. Le gros problème est qu'il y a encore énormément de pages sur d'anciennes réunions (passées) et sur des évènements et organisations qui ont arrêté leurs activités, et il n'est pas toujours aisé de distinguer qui est encore actif ! Il faut dire que la communication n'est pas vraiment le point fort des organisations BDSM, nous avons toujours trouvé ça surprenant, et ici, c'est encore le cas : il n'est pas du tout évident de trouver les infos, elles sont dispersées, peu claires, etc. Bref, c'est pas facile !

Nos listes ne sont pas complètes, mais nous les mettrons à jour progressivement.

Bonne lecture !

Et si vous connaissez d'autres adresses, n'hésitez pas à nous les signaler en utilisant les formulaires en bas des listes.

Un nouveau record de stupidité !

« Gang-bang avec fantasme de viol, sans préservatif, à 19 ans, en plein milieu du confinement, et elle ne parle même pas français ! » Sérieusement ? Ça ne s'invente pas !

Nov 17
Un nouveau record de stupidité ! 17 Novembre 2020 Larry

La lecture des forums, annonces et autres sur le site BDSM FetLife est pour nous une source constante de surprise, souvent de consternation face aux comportements de certain-e-s, et parfois, nous y voyons des choses qui sont si outrancières qu'il faut les avoir vues soi-même pour y croire !

Début novembre, nous avons vu passer une annonce particulièrement gratinée : pour un gang-bang (le weekend du 7 novembre). Demande assez classique en soi, jusqu'au moment où vous lisez l'annonce en entier...

Nous joignons ci-dessous l'annonce et le texte figurant sur le profil de l'organisateur de ce gang-bang.

Soyons clairs : nous n'inventons rien, ce sont bien des captures d'écran réelles que vous avez lues !

Sérieusement, des stupidités pareilles, ça ne s'invente pas !

Mais attendez, ce n'est pas tout ! Ho, non, accrochez-vous !

➜ Il y a eu 6 hommes qui ont répondu à l'annonce en se disant intéressés...

Comment est-ce possible ? Même en admettant qu'il ne s'agisse pas d'un canular/délire/troll ou d'une arnaque, quelle personne sensée voudrait répondre à une telle annonce ? C'est quasi du suicide !

Résumons : la soi-disant fille a seulement 19 ans, ne parle pas français, ne veut pas utiliser de préservatif (WTF?), et non seulement voudrait faire un gang-bang, mais en plus y ajouter un fantasme de viol ! Le soi-disant copain ayant 21 ans n'est pas fait pour rassurer non plus.

Et nous ne parlons pas du fait que tout ça aurait lieu dans un hôtel en plein milieu du confinement...

De toutes les stupidités que nous avons vues passer ces dernières années, celle-ci figure dans le top : c'est tout simplement prodigieux. Des choses pareilles, ça ne s'invente pas !

Nous avons dépassé les 1000 visites en un jour !

Nov 16
Nous avons dépassé les 1000 visites en un jour ! 16 Novembre 2020 Larry

Grande nouvelle !

Hier, le dimanche 15 novembre 2020, nous avons eu 1 011 visites (pour 2 533 pages vues) pour notre site « Univers-BDSM.info ».

C'est une étape symbolique et psychologique majeure pour nous ! C'est la première fois que nous passons la marque des 1 000.

Pour vous donner un point de comparaison, la première fois que nous avons franchi les 1 000 visites en un mois, c'était courant août 2018 ! Il nous a fallu attendre mars 2019 pour commencer à avoir de façon régulière entre 1 000 et 2 000 visites par mois. PAR MOIS ! Maintenant, nous y arrivons en un seul jour.

C'est le résultat de 3 ans et demi d'efforts, d'acharnement, de déceptions quand les stats retombaient brutalement sans raison apparente, avant de recommencer à monter (des mois après).

Bien sûr, il s'agit d'un jour exceptionnel, nous savons qu'il nous faudra encore du temps pour que ce nombre soit atteint et dépassé de façon quotidienne.

Rappelez-vous que nous sommes partis de zéro, en mars 2017, pour en arriver là, et nous vous rappelons aussi que nous sommes maintenant en première page sur Google.fr pour le terme « BDSM ».

En résumé, nous sommes contents. :) :)

Les problèmes avec les réunions BDSM virtuelles

Nov 16
Les problèmes avec les réunions BDSM virtuelles 16 Novembre 2020 Larry

Avec les problèmes de coronavirus et les règles de « distanciation sociale », il est devenu difficile d'organiser des évènements publics, y compris pour le BDSM. Et ne parlons pas des périodes de confinement ! (Même si malheureusement, pas mal de monde s'en fout, visiblement.)

Du coup, vous l'avez peut-être vu, de nombreuses assocations/organisations ont mis en place des réunions virtuelles.

Le concept n'est pas nouveau, des serveurs Discord pour le BDSM existent depuis longtemps, pour donner un exemple assez répandu : on voit régulièrement passer des annonces à ce sujet sur le site BDSM FetLife.

Ces outils permettent de dialoguer par messagerie/chat, en audio, en vidéo.

Récemment, nous avons lu des annonces de Munchs virtuels qui dans leurs règles indiquaient qu'il était obligatoire d'accepter la vidéo pour accèder à leur réunion (via l'outil Zoom). Autrement dit, tout le monde doit pouvoir vous voir, sinon vous serez éjecté-e...

Nous comprenons bien l'intérêt de la chose.

Mais, ça pose quand même de sérieuses questions !

Pourquoi va-t-on à un Munch en personne (en réel) ? Pour discuter BDSM, rencontrer des gens qui ont des pratiques similaires (ou pas), pour se renseigner, se faire des ami-e-s, etc. Mais quand on est dans la salle, il n'est évidemment, pas question de photographier et encore moins de filmer ! Et la plupart des personnes présentes ne vous donneront pas leur vrai nom, au mieux leur vrai prénom, la plupart utiliseront un pseudo. Ce sont des mesures de sécurité et de protection de sa vie privée qui sont (ou devraient être) une évidence, surtout pour les photos. Le BDSM reste relativement mal compris et tabou, inutile de chercher les problèmes, surtout avec de complets inconnu-e-s !

➜ Alors, pourquoi soudain est-il « acceptable » d'utiliser des outils qui permettent facilement de vous photographier, ou, bien pire, d'enregistrer une vidéo de vous en train de discuter de BDSM ? Rappelons que dans les évènements virtuels aussi on est en présence d'inconnu-e-s !

Ha, si quelqu'un vous rétorque qu'on ne peut pas enregistrer ou autre, c'est pipeau ! On peut parfaitement, ce n'est pas difficile, n'importe qui en est capable ! (Rappel : l'auteur est un informaticien professionnel, spécialiste d'internet).

Et ne venez pas nous dire qu'il n'y a que des gens corrects et raisonnables lors de Munchs, nous allons rire !

Pour nous, c'est un risque important, inacceptable pour beaucoup de personnes. Rares sont les gens qui vont aux Munchs (réels ou virtuels) qui ne risquent rien si on diffuse leurs photos/vidéos. Il y a malheureusement assez souvent des plaintes de « outing » sur les réseaux sociaux BDSM...

➜ Pour nous, participer à un évènement virtuel avec webcam n'est pas anodin, c'est une grosse erreur que de sous-estimer les risques que ça implique.

Nouveau blog ?

Création d'un nouveau blog suite à la suppression de celui de Overblog

Nov 12
Nouveau blog ? 12 Novembre 2020 Larry

Quelque part aux alentours du weekend du 7 novembre 2020, notre Blog principal, hébergé chez Overblog (univers-bdsm.over-blog.com) a été brutalement supprimé, sans avertissement, ni explication !

Non seulement c'est totalement injuste, mais surtout, pour nous, c'est une vraie catastrophe ! ):(

En effet, nous nous étions énormément investis dans ce Blog... Il représentait des centaines de pages de textes (en plus des visuels), et surtout, comme nous l'avions ouvert depuis le début de l'année, il était bien indexé chez Google (rappelons que Google nous apporte 99% du traffic venant de moteurs de recherche). Cette suppression risque fort de nous faire perdre une grande partie de nos liens de référence et donc de nous faire baisser fortement dans les résultats de recherche chez Google.

Ça tombe d'autant plus mal que nous étions en train de progresser énormément depuis quelques semaines, avec nos statistiques de visites qui avaient fortement augmenté !

Heureusement, je sauvegardais de temps en temps, ce qui fait que je n'ai perdu que le texte des derniers articles (j'avais oublié de faire une sauvegarde fin Octobre), et j'ai tous les visuels évidemment.

Maintenant, non seulement j'ai dû en catastrophe trouver une solution de remplacement, mais ça m'a coûté de l'argent (un peu) et beaucoup d'efforts : on n'improvise pas un Blog comme ça, en 5 minutes. J'ai trouvé un nouvel outil qui m'a semblé décent, et j'ai commencé à apprendre à m'en servir. Hé oui, utiliser des plateformes déjà construites, ça élimine une grande partie du boulot, en plus j'avais lourdement customisé le thème du site : tout à refaire (on ne peut pas le réutiliser ici) !

La leçon, encore une fois, c'est qu'on ne peut JAMAIS avoir confiance en ces plateformes, là, pourtant, ça faisait plus de 6 mois, je ne pensais pas que la censure frapperait. D'habitude, je suis banni au bout de 5 minutes (Twitter, avant même d'avoir eu le temps d'écrire un seul message !) ou d'une heure ou deux (Canal-Blog, par exemple)...

J'espère encore un peu que ça s'avèrera être un bug chez eux, mais je n'y crois pas vraiment.

Pfff. J'en ai MARRE ! Vous ne pouvez PAS imaginer la rage et le découragement que ça provoque d'être sans arrêt confronté à des problèmes comme ça !

Et du coup, la mise à jour du site (Univers-BDSM.info) va s'en ressentir, je dois passer du temps sur cette histoire de blog et j'ai beaucoup perdu en motivation...